City guide, deux jours à Milan

Je reviens tout juste d’un long week-end milanais avec mon chéri. C’était super. Nous sommes partis le vendredi 10 février et rentrés le lundi 13. Autant dire que c’est suffisant pour voir la plupart des monuments connus et faire une bonne virée shopping

Nous avons loué un Airbnb non loin du quartier China Town. Nous étions d’ailleurs étonnés que la ville en contienne un. À 15 minutes en tram du centre par les lignes 1 et 14. Je vous recommande d’ailleurs vivement la ligne 1, qui nous a été conseillée par un passant et qui passe devant l’Arc de la paix (comme l’Arc de Triomphe, en plus petit !) et 20 minutes en métro avec un changement, arrêt « Gerusalemme »

tram

Vendredi 10/02 :

Le vendredi soir, nous sommes allés, sur les conseils de notre hôte, dîner à la Cantina di Manuela. Ce petit restau très sympa se trouve à même pas 5 minutes à pieds de notre Airbnb et a une très bonne réputation sur internet. Je pense que si vous souhaitez y aller en week-end, il vaudra mieux réserver. Nous avons eu de la chance de prendre la dernière table ! Je vous conseille les tagliatelles à la bolognaise et le tiramisu. Nous sommes allés nous couchés tôt

Samedi 11/02 :

Le samedi matin, nous nous sommes rendus en métro directement sur la piazza del Duomo, lieu incontournable à Milan puisqu’il s’agit de la place centrale où se trouve la cathédrale majestueuse du Duomo.

piazza

Après avoir flâné toute la matinée sur la Via Torino pour faire les magasins, nous avons fait un arrêt au snack Eatme&go sur la même voie. Sont proposés des bagels, des parts de pizzas, des sandwichs, des wraps ainsi que des cookies, des parts de gâteaux, des jus de fruits frais… Bref, on a le choix. Pour moi ce sera bagel noir alla « parmigiana di melanzana », autrement dit : gratin d’aubergine aux tomates et parmesan, une tuerie

eatmeandgo

L’après-midi, nous sommes allés boire un verre à la Terrasse Apérol, qui offre une superbe vue sur le Duomo et la place. Il paraît qu’il existe d’autres points de vue tout aussi beaux voir encore plus, il faut se renseigner. Les boissons ne sont pas données : 12EU pour les cocktails alcoolisés et 10EU pour les cocktails sans alcool et les sodas, mais la vue en vaut clairement la peine

aperolaperoll

Après 15 minutes de métro, nous nous sommes rendus sur le Cours Buenos Aires, réputé pour ses magasins. Franchement, si vous n’êtes là que pour quelques jours, passez votre chemin. On y retrouve les mêmes magasins que sur la Via Torino et le décor est beaucoup moins charmant

Le soir, nous sommes allés manger dans un nouveau « concept restaurant » comme j’aime les appeler : Fancy toast. Ce n’est ni un snack, ni un restaurant mais plutôt un lieu où l’on commande des toasts fantaisis dans une ambiance colorée et déjantée ! Des salés aux sucrés, les toasts sont tous plus étonnants les uns que les autres. C’est une adresse à retenir pour ajouter un peu de pep’s et de modernité à votre séjour

fancyfancyyy

Dimanche 12/02 :

Dimanche matin, nous avons pris le tramway ligne 1 sur le Corso Sempione, à 5/10 minutes à pieds de notre Airbnb, pour nous rendre jusqu’au centre et aller visiter la Galleria Vittorio Emanuele II et la rue du même nom pour continuer notre virée shopping

veeve

Avant midi, nous avons pris le tram direction Navigli. Nous avons mangé dans une pizzeria, la première sur la rive droite du canal Naviglio Grande, je me souviens plus le nom. C’est une petite allée qui débouche sur le restau, je ne trouve pas qu’elle en valait la peine. Nous souhaitions aller à la Pizzeria Coke qui a une très bonne réputation mais elle n’est ouverte que le soir du coup nous nous sommes aventurés un peu au hasard. Malheureusement, les pizzas n’étaient pas excellentes et je pense que l’on peut trouver bien meilleur, surtout en Italie !

veloavigiii

Ce quartier de Navigli est sûrement mon préféré, il me fait penser à Montmartre : des petits pavés et beaucoup de peintre qui exposent leurs œuvres et les vendent. C’est calme, reposant et surtout très joli. Il paraît que le soir, il se transforme en un quartier très animé, lieu branché de la capitale de la mode et que les restaurants (il y en a par trentaines) sont tous plein à craquer !

navigiloonavigli

Sur la ligne du tram retour, nous nous sommes arrêtés aux Colonnes de San Lorenzo pour prendre quelques photos. Puis nous avons longé la rue et nous sommes tombés sur cette jolie église dont je ne saurai vous dire le nom. Ce quartier aussi est sympa, plein de jeunes se retrouvent et discutent assis aux pieds des colonnes. J’ai bien aimé l’ambiance

colonneseglise

Nous sommes retournés sur la place du Duomo dans l’espoir que la queue pour monter sur la Cathédrale soit réduite par rapport à ce qu’elle avait été tout le week-end, et c’était le cas. On a choisi de monter par les escaliers (9EU/pers), et nous nous sommes précipités à toute vitesse pour arriver au sommet avant que la nuit tombe. Si vous avez un peu de temps, faites le, la vue d’en haut est juste incroyable

vue-duomoooduomooovuevue-duomo

Pour notre dernier soir, nous sommes restés à l’appartement et avons décidés de nous faire livrer. Ubereats, Foodora et Deliveroo existent à Milan et sont vos amis lors des soirées de grande flemme ! J’ai commandé au restaurant Pepe Verde un risotto aux fruits de mer et une friture mixte qui étaient délicieux. J’ai moins aimé le dessert « millefoglie » qui était en effet un mille feuilles, mais pas du tout similaire à ceux qu’on peut trouver en France

Voilà pour notre séjour, cours mais riche en découvertes. Si vous avez quelques bonnes adresses à nous partager sur Milan, n’hésitez surtout pas !

Je n’avais pas pris mon reflex. Les photos ont été prises soit avec mon téléphone (Huawei P9 lite) soit avec celui de mon copain (Asus Zenfone 2) alors soyez indulgents :p

Marie

Publicités

Cookies sans sucre noix et raisins secs

Cela fait des semaines que je n’ai pas eu le temps de vous poster une recette sur le blog, et ça m’avait sacrément manqué! J’espère que vous serez autant ravis que moi du retour de cette catégorie pour la période de Noël !

J’ai décidé de vous présenter aujourd’hui mes cookies aux noix et aux raisins secs. Il me semble que je vous l’avais déjà dis une fois, mais quasi toutes les recettes que je poste sur le blog sont, pour la plupart, des « premiers tests » et jusque là – je croise les doigts – j’ai eu pas mal de chances puisqu’elles ont toutes été réussies ! Ici encore, je me suis lancée dans l’inconnu…

img_4828

Je tends de plus en plus à une alimentation sans sucre. Mon papa étant diabétique, j’essaie au maximum lorsque je cuisine d’éliminer les glucides les plus nocifs pour l’organisme. Et là, clairement, ce n’est pas du tout un ingrédient dont on ressent le manque car les raisins secs apportent ce petit goût sucré

Ingrédients:
150 de farine de blé complet
80g de poudre de noisette
70g de beurre
1 oeuf
1/2 sachet de levure chimique
Noix et raisins secs

Préparation: J’ajoute mes ingrédients secs d’un côté (farine, poudre de noisette, levure chimique) et mes ingrédients liquides de l’autre (beurre fondu et oeuf) puis je les mélange. Je rajoute mes cerneaux de noix concassés et mes raisins secs. Je forme enfin des boulettes de pâte que j’aplatie et place sur une plaque avec du papier cuisson. J’enfourne le tout environ 12 minutes à 180°C – à surveiller évidement

Pour ces proportions, j’ai pu faire 12 cookies

img_4831

Quelles recettes aimeriez-vous voir sur le blog en cette période de Noël?

Marie

Les petites créatrices que j’aime

Si vous me connaissez personnellement, vous connaissez sûrement ma passion pour les bijoux, j’y suis carrément accro. J’aime beaucoup certaines marques comme Serge Thoraval, Hornica, Réminiscence… mais malheureusement elles restent très onéreuses

J’ai donc décidé de vous faire découvrir des petites créatrices qui elles aussi en valent la peine. En me baladant sur le web, j’ai déniché quelques petites perles que je me devais de vous présenter. D’ailleurs, si cette catégorie vous plaît, pourquoi pas faire ce genre d’article plus régulièrement ? Dites-moi tout…

Hoctavius.

hchoce27575_8e19d2abaeae4cf7bba77bfc63b80174

Pour tout vous avouer, j’ai découvert cette créatrice lors de nos débuts sur le blog. Ce que j’apprécie tout particulièrement dans son univers, c’est qu’elle a commencé, depuis quelques mois, à travailler de l’argent 925. Génial pour une tête en l’air comme moi qui oublie régulièrement d’enlever mes bijoux sous la douche, au moins on est surs qu’ils ne bougeront pas. Sa collection d’hiver vient de sortir, et croyez-moi, elle vaut le coup d’œil : minimaliste et épuré mais toujours beaucoup d’élégance…

Après la pluie.

14642638_1052974721486625_1262675540_n14642747_1052974734819957_969058018_n14642795_1052974731486624_188194353_n

Ici, c’est un tout autre genre : toujours minimaliste certes, mais beaucoup plus pep’s ! J’ai eu la chance de discuter avec Maëlle, la créatrice de la marque, qui prône le fait main et avoue être très fière de pouvoir porter et voir porter ses créations. Ces bijoux sont uniques et pour la plupart, composés de pierre semi-précieuses. Simples et discrets, eux aussi valent le détour… Le bracelet (photo au centre) me fait particulièrement de l’oeil, je dois l’avouer!

Et vous, que pensez-vous de ces bijoux ? Faites-moi découvrir vos petits créateurs !

Marie

Nettoyant moussant / Clarins

Je vous parlais dans de précédents articles d’une toute nouvelle routine soin visage que j’avais adopté. Elle me réussit vraiment bien : une peau plus nette, un grain plus fin et surtout moins d’excès de sébum.

img_4768

Ce nettoyant de chez Clarins en fait maintenant partie depuis plusieurs mois. C’est une véritable découverte. J’ai toujours eu beaucoup de mal à trouver un savon/soin pour le visage qui ne m’irrite pas – car j’ai la peau sensible et très fine – mais pour autant qui nettoie en profondeur et désincruste de façon efficace. J’avais reçu un échantillon de ce soin lors d’un achat chez Sephora, et depuis, je ne l’ai plus jamais quitté.

Le seul bémol qui m’a fait douté sur son utilisation quotidienne, c’est son prix – 23 euros – mais autant vous dire qu’il se vide lentement – trois mois environ – et qu’il en vaut largement la peine ! C’est une texture crème, blanche, à la pulpe de tamarin avec des micro-perles purifiantes bleues qui éclatent lors de l’application.

img_4769

J’en dispose simplement une petite noisette au bout de mes doigts et je l’applique sur tout mon visage. J’aime bien le faire à la main mais il m’arrive aussi d’utiliser une éponge konjac ou bien une brosse visage électrique pour encore plus d’efficacité. Généralement, c’est ce que je fais lorsque je saute quelques jours d’utilisation, j’ai l’impression que ça marche encore mieux.

img_4765

Depuis que je l’utilise je note d’agréables améliorations, je pense ma routine complète n’y est pas pour rien non plus. L’association de tous les produits que j’utilise forme sûrement un parfait combo pour ma peau… Je vous en reparle vite.

Et vous quels sont vos soins préférés ?

Marie

Boutique en ligne / L’Affaire de Rufus

En ce moment, les boutiques en ligne foisonnent sur le net. J’en avais essayé une il y a maintenant un moment, et voilà que cette fois je renouvelle l’expérience avec L’Affaire de Rufus.
Mais quésaco L’Affaire de Rufus ?
Ce cher Rufus nous propose des t-shirts et des sweat-shirts avec des imprimés sympas. Comme la plupart des boutiques en ligne me direz vous. Et bien oui… et non !
Chez Rufus, on peut se la jouer perso, en binôme ou en famille !
Avec des coupes pour hommes, femmes, enfants et bébés, Rufus habille tout le monde.

capture-decran-2016-09-26-a-23-12-09

Ce que je trouve particulièrement sympa avec L’Affaire de Rufus, c’est le concept de box. On peut s’abonner à une box – pour un ou plusieurs mois – avec son chéri, sa mère, son frère, son enfant ou whatever et se laisser surprendre par des modèles inédits.
Mais vous connaissez le célèbre adage « Faites ce que j’dis, pas ce que j’fais » ?! Et bien c’est ça, j’ai choisi deux t-shirts non pas qui se répondent, mais différents.

capture-decran-2016-09-26-a-19-40-49capture-decran-2016-09-26-a-19-43-29

Les écritures ou motifs sont réalisés en impression numérique. J’aurais bien voulu jouer les expertes mais en réalité, je connais pas ce processus d’impression et je ne sais pas trop ce que cela veut dire. Par contre, le rendu est propre et ne semble pas prêt de partir – ou de « casser » comme c’est souvent le cas avec le flocage – !
J’ai également tenu à laver les t-shirts avant de les porter, et ce pour différentes raisons. Je suis peut-être un peu bizarre mais je déteste porter des vêtements neufs sans les avoir laver avant – globalement je trouve que c’est pas très hygiénique et qu’ils ont une forte odeur et ça me gène -.
De plus, cela m’a permis de constater la tenue de l’impression malgré le lavage en machine et le passage au sèche linge. Comme je suis étudiante, je vais à la laverie. Je le précise, car c’est un détail qui a son importance. En effet, la sécheuse y est capricieuse et chauffe vraiment fort – elle a été le bourreau de bon nombre de mes habits -, j’appréhendais donc un peu le passage de mes nouvelles recrus en son ventre. Mais voilà, Rufus à bien fait son boulot : mes t-shirts ont survécus !
Ah oui, je les ai lavé retourné et à 30°, comme conseillé, mais surtout comme tous mes autres vêtements – je ne prends jamais de risques comme ça ! -.

capture-decran-2016-09-26-a-19-39-31capture-decran-2016-09-26-a-19-42-07

Autre point important, la taille. C’est toujours ma hantise quand je commande sur internet. Si cela peut vous donner une indication, le modèle « Love Rainbows » que je porte est une taille M, tandis que le « Caipirinha » est un L. Personnellement, j’aime porter mes t-shirts un peu lousse, ample. Si c’est votre cas aussi, je vous conseil de prendre une taille au dessus – le S aurait été trop moulant pour moi je pense, contrairement au M qui me convient bien -.
Mais au cas où, pas de panique hein, les retours sont gratuits – comme la livraison d’ailleurs – !
Personnellement, je les trouve un peu cher, mais de bonnes qualités. Ils sont 100% coton et pour le détail, c’est inscrit sur le site, mais pas sur l’étiquette. Et pour une très bonne raison : il n’y a pas d’étiquette ! Ca peut paraître ridicule, mais moi je trouve ça cool ! haha
A part une micro étiquette où figure la taille, rien d’autre. Et si vous avez horreur des grosses étiquettes qui vous gênes, c’est le détail qu’on apprécie… Comme vous l’aurez compris, j’aime pas les étiquettes qui grattent, ou font du bruit, même s’il suffit parfois juste de les couper – mais à part ça, je suis une personne à peu près normale, hihi -.

capture-decran-2016-09-26-a-19-40-12capture-decran-2016-09-26-a-19-49-54

Et vous les kiwis, vous connaissiez L’Affaire de Rufus ? Qu’en pensez-vous ?
Puis, quelles sont vos boutiques en ligne fétiches ?

Sarah.

Les Invisibobbles, top ou flop ?

Depuis quelques temps, je croise régulièrement sur internet les Invisibobbles. Il s’agit de chouchous pour les cheveux qui se présentent sous la forme d’un ressort. Ils sont en plastique et existent en divers coloris, que ce soit fluo, pastel, transparent en passant par les classiques noir et marron. D’après ce que j’avais vaguement pu apercevoir, ces élastiques auraient la particularité de ne pas abimer les cheveux. Plus encore, ce chouchou laisserait pas son empreinte sur notre chevelure. Pour dire vrai, j’étais loin d’être convaincu.
Pourtant, j’ai voulu essayer ! D’où vient donc cet engouement pour les Invisibobbles et quelles différences avec un élastique ordinaire ?

capture-decran-2016-09-19-a-19-40-57

Pour commencer, c’est plus « hygiénique » – un instant, je m’explique -. Comme ils sont en plastique, on peut les nettoyer. Plus encore, il ne risque pas d’absorber l’eau – ou la transpiration -.
Autre point positif, il ne s’abime pas aussi vite qu’un élastique ordinaire même si l’Invisibobble, se détend au bout de quelques utilisations. Néanmoins, cela ne le rends pas moins efficace. Puis pour la petite astuce, un petit tour dans l’eau bouillante suffit à leur faire retrouver leur forme de base. Que demander de mieux ?

capture-decran-2016-09-19-a-19-41-19

Les Invisibobbles sont disponibles, entre autres, chez Sephora au prix de 5€. Pour ce prix là, on compte trois chouchous. Sachant que je perds sans arrêts mes élastiques et que je tenais à satisfaire ma curiosité, j’ai opté pour une solution alternative. Chez Six, pour 2,95€ j’ai pu me munir de trois couleurs différentes, pour une qualité égalable.

capture-decran-2016-09-19-a-19-45-37

Avec cette matière, j’avais deux appréhensions. Premièrement, que ce ressort glisse, ne tienne pas en place et surtout, ne maintienne pas ma folle chevelure.
Ma seconde crainte était le retirage du ressort où je voyais les Aïe et Ouille approcher… Eh bien même pas !

capture-decran-2016-09-19-a-19-47-40

Mais qu’en est-il du résultat ? Laisse t-il une trace de son passage dans nos crinières ?! Pour ce point, je doutait fortement de cette promesse… Et pourtant. Il faut dire que je m’attache les cheveux très souvent. J’aime mieux avoir les cheveux détachés mais quand je me concentre, mange ou me concentre, je les attache – généralement rapidement en gros chignon flou informe-.
Néanmoins, dès que je les emprisonne un peu trop longtemps, mes cheveux prennent la forme – et c’est bien moche -.

capture-decran-2016-09-19-a-19-47-23

Plus de suspense : promesses tenues ! Après avoir gardé une queue de cheval toute une demi-journée, il n’en restait aucun souvenir quand je l’ai enlevé. Et ça, ça relève presque du miracle !

capture-decran-2016-09-19-a-19-47-08capture-decran-2016-09-19-a-19-47-55

Par contre, je vois que beaucoup portent aussi les Invisibobbles en bracelet. J’ai essayé. Quelques minutes seulement. Déjà dans les cheveux, quand c’est un peu trop visible, je trouve que ça donne un effet beaucoup trop enfantin. En bracelet, c’est vraiment pas jojo. Je trouve ça vraiment horrible – c’est subjectif mais honnête et direct – ! De plus, ça sert beaucoup trop le poignet. Je vous met une petite photo de la trace que cela m’a fait – après seulement 5 minutes -.

capture-decran-2016-09-19-a-19-46-42capture-decran-2016-09-19-a-19-45-51capture-decran-2016-09-19-a-19-46-57

Pour ma part, je suis bien satisfaite des Invisibobbles qui ont conquis mes poils de tête mais pas mes poignets. Et vous, vous les avez essayé ?

Sarah.

C’est la rentrée !

Il paraitrait que toutes les bonnes choses ont une fin. Hélas, ce sont mes vacances qui ont désormais cessé.
C’est la première fois qu’une rentrée scolaire me stress autant, et pour cause ! Cette année est particulièrement importante pour moi et regroupe différents objectifs :
Obtenir mon Master 1 d’une part, et réussir mon concours d’autre part.
Ainsi, vous comprendrez que je sois relativement absente des réseaux sociaux cette année – qui commence déjà intensément -.

Capture d’écran 2016-09-05 à 21.12.38

Avec la fin de l’été, c’est la déprim’ qui approche en même temps que l’automne et pourtant, il faudra tenir jusque l’été prochain !
Pour cela, – particulièrement pour les étudiants – je vous conseil de prendre du temps, pour vous.
Personnellement, j’ai déjà beaucoup de lecture à effectuer et de travail à fournir. Mais cela ne m’a pas empêché de me poser quelques minutes devant quelques courtes videos sur Youtube et d’en profiter pour me venir les ongles. D’ailleurs, j’en profite pour vous dire que ce petit durcisseur de Bourgeois est super. Il sèche relativement vite, fait briller les ongles et fonctionne très bien ! Je mets rarement du vernis car ça a tendance à me les abimer. Ils jaunissent ou se dédoublent quand j’en porte, mais pas quand ils sont « libres ». Toutefois têtue, j’en teste à nouveau de temps en temps et enfin, en voici un qui me convient. Il est certes transparent, mais cela me convient – et rien n’empêche de rajouter de la couleur dessus -.

Capture d’écran 2016-09-05 à 19.44.56 1Capture d’écran 2016-09-05 à 19.45.17

Et si je peux me permettre de vous donner un petit conseil tout bête et tout simple : boire !
Je parle pas des différents liquides que l’on croise lors de diverses soirées étudiantes, je parle d’eau plate ! Je trouve que l’été, on insiste particulièrement sur la nécessité de s’hydrater, mais c’est important toute l’année – pas que l’été hein -.
En général, on part en cours pour la journée et ne pense pas forcément à boire. Et puis, il faut prévoir son stock de petites bouteilles d’eau pour l’année… Mais pour cela, j’ai investi dans une petite gourde Quechua bien pratique, à moins de 5€, que je peux remplir à volonté.

Capture d’écran 2016-09-05 à 19.44.42

Pour réussir ses études, il est nécessaire de travailler. Cependant, il ne faut pas s’oublier non plus. Nous ne sommes pas des sur-hommes – ou sur-femmes -. On se fait plaisir de temps à autre, et surtout, on vient à bout du cliché étudiant et on ne mange pas que des pâtes !

Capture d’écran 2016-09-05 à 19.44.29

Dans tous les cas, je vous souhaite à tous une excellente rentrée que ce soit en cours ou au boulot !

Sarah.

Granola maison (attention tuerie)

Oh mon dieu !!! Pourquoi je n’ai pas essayé cette recette plus tôt ? Vous pouvez être surs que je n’achèterai probablement plus jamais de céréales en boite… Ça fait des mois que je voyais bon nombre de blogueuses « healthy » (lol) cuisiner leur propre muesli maison, mais manque de temps je ne m’étais pas vraiment penchée sur la question. J’avais pourtant un (bon) reste de flocons d’avoine alors il y a quelques jours, je me suis lancée.

Ce que j’adore, c’est qu’on ne se lasse jamais : on peut inventer et ré-inventer toutes les combinaisons que l’on souhaite (pomme, cannelle, chocolat, miel, fruits secs, fruits à coque!)

Autant vous dire que le pot n’a pas fait long feu… Tout le monde a adoré !

IMG_4724

Ingrédients :
300g de flocons d’avoine – baby
50g d’amandes
50g de noisettes
30g de raisins secs
1/2 tablette de chocolat noir
1/2 cuillère à soupe de miel
3 cuillères à soupe d’huile – de votre choix

IMG_4725

Préparation :
Je concasse mes amandes et noisettes. Je mélange dans un gros saladier tous les ingrédients sauf le chocolat puis je les étale en fine couche sur du papier sulfurisé placé dans un plat à tarte – ou plaque de cuisson suivant les quantités -. On enfourne pendant 35 minutes à 160°C en surveillant et on remue la préparation à mi-cuisson pour que le tout soit homogène. Je coupe ensuite grossièrement ma demi tablette de chocolat et je rajoute mes pépites à ma préparation. Il ne reste plus qu’à mettre notre granola dans un récipient hermétique pour le conserver – bon chez nous, il a pas fait trois jours…

IMG_4726

Marie

La Corse en 30 petites secondes

Je vous avais promis il y a quelques temps des photos de mon séjour en Corse. Malheureusement certaines images ont été inexploitables – sel sur la lentille de la GoPro –. Par contre, on a fait pas mal de petits clips… Je me suis dis qu’un condensé de quelques secondes en vidéo pourrait sûrement vous plaire.

Pour ceux qui me connaissent personnellement, vous le savez, j’adore mon île. On a longtemps été séparées mais aujourd’hui je peux pleinement en profiter avec ceux que j’aime. La Corse, c’est une multitude de paysages à couper le souffle où j’espère pouvoir vous emmener voyager avec moi lors de chacun de mes séjours là-bas.

Voici en prime quelques photos de mon séjour. Je n’ai pas vraiment amené mon réflex au bord de l’eau, je sais que vous auriez surement aimé, ce sont seulement quelques partages pas forcément les plus beaux paysages… J’espère que ça vous plaira !

IMG_3893IMG_3912IMG_3916IMG_3922IMG_3945IMG_3936IMG_3954IMG_3976IMG_3961IMG_3962IMG_3983IMG_3985IMG_3987IMG_3998IMG_4004IMG_4005IMG_4013IMG_4015IMG_4016IMG_4018IMG_4034IMG_4008IMG_4045IMG_4046IMG_4048IMG_4053

Marie

Découverte musicale / Harleighblu

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous revenir en musique.
Il y a déjà quatre semaines, je vous parlais du Festival Crest Jazz Vocal que je découvrais avec plaisir cet été.  Au cours de celui-ci, les artistes se sont succédés et voilà que j’ai eu un véritable coup de coeur. Ce n’est pas la magnifique prestation de Yaël Naim que je souhaite vous partager, mais celle de Harleighblu.
Harleighblu, c’est du style venu d’Angleterre, de la musique soul avec des influences hip-hop et une voix envoutante pleine de maturité, le tout sous de longues dreadlocks blondes.

Capture d’écran 2016-08-30 à 09.45.44Capture d’écran 2016-08-30 à 09.47.51

Pour dire vrai, je ne connaissais absolument pas avant de voir Harleighblu et son groupe sur scène. J’ai vraiment aimé la voix de la chanteuse qui, du haut de ses 24 ans, a de quoi se faire entendre !

Capture d’écran 2016-08-30 à 09.46.57Capture d’écran 2016-08-30 à 09.50.02

Malgré mon horrible anglais, j’ai eu l’occasion d’échanger quelques mots – du charabia plutôt – avec elle et certains membres de son équipe je tiens à le dire : Sur scène, c’est de l’énergie. Dans les coulisses, c’est de la simplicité, des rires et zéro prise de tête.

Capture d’écran 2016-08-30 à 09.49.01Capture d’écran 2016-08-30 à 09.46.03Capture d’écran 2016-08-30 à 09.47.42Capture d’écran 2016-08-30 à 09.48.30Capture d’écran 2016-08-30 à 09.47.22

Depuis, j’aime beaucoup écouter Harleighblu chez moi.
C’est principalement parce que je ne connaissais pas du tout que j’ai souhaité partager cela avec vous. Peut-être que le style musical ne vous plaira pas, mais il en faut pour tous les goûts. En tout cas, certaines critiques musicales la compare même à Amy Winehouse…

Et vous les kiwis jolis, qu’en pensez-vous ?
Et je suis curieuse, quelles sont vos bonnes découvertes musicales du moment ?

Sarah.

La folie Pokemon Go

Et oui, j’ai osé. J’ai d’abord hésité, puis j’ai finalement osé écrire sur cette application dont tout le monde parle – en bien comme en mal – en ce moment.
Parfois encensée, d’autres fois critiquée, que faut-il en penser ?! Personnellement, je pense que pour se faire son avis, il faut essayer.
Pour être honnête, j’ai téléchargé l’application pour mon chéri. Beaucoup – pour ne pas dire tous – de ses amis lui en parlaient et sur son téléphone, ça ne marchait pas – oui parce qu’en plus, si le téléphone n’est pas assez récent, il n’est pas compatible pour le jeu -.
Curiosité oblige face à un tel phénomène, j’ai bien sûr voulu essayer. C’est donc avec honte et amusement que je vous l’avoue ; je me suis prise au jeu.
Non. S’il vous plait… Ne me jugez pas !

IMG_2830IMG_2917

Pokemon, ça me rappelle mon enfance, quand en primaire, on échangeait nos cartes à la récré’, quand on jouait sur nos GameBoy aussi. Enfin tout ça quoi, des brides de souvenirs d’insouciance qui reviennent.
Puis ce que j’aime bien, c’est qu’il faut bouger. Pour trouver ces petites bêtes de Pokemon, il est nécessaire de marcher et ça, je trouve que c’est le gros + du jeu.
Depuis quand marcher est-il mauvais pour la santé – ou pire que de rester scotché à l’ordi – ? Et puis, ça créé de l’interaction parfois. Entre chasseurs de Pokémons, on se croise, on échange un sourire, parfois même quelques mots. C’est pas avec Candy Crush qu’on a ça et qu’en plus on voit du paysage !

IMG_2948IMG_2922

Quand je m’ennuis, au lieu de tourner en rond sur l’ordi avec Facebook et compagnie, ou de regarder des films par exemple, voici que je sors me balader. Au mieux pour trouver des petites bêtes, au pire pour faire éclore mes oeufs – on peut faire éclore des oeufs Pokemon en marchant 2, 5 ou 10 km -.
Dans la rue, on reconnait souvent les gens qui y jouent. Ils ont cette même façon de tenir leur téléphone devant eux en marchant, tout en le fixant en même temps. C’est dommage. Pour ma part, je le tiens comme s’il était verrouillé, sans forcément y prêter attention. Quand il vibre, je sais qu’un Pokemon est apparu sur mon écran et alors seulement là, je le regarde. Autrement, je gambade plus ou moins au hasard et je profite de ce qui m’entour. Je découvre de nouvelles jolies petites rues et j’aime ça.

IMG_2522IMG_2643IMG_2802IMG_2425IMG_2415

Néanmoins, je me dois de faire quand même une critique : L’utilisation obligatoire d’internet et du service de localisation – le gps quoi – !
Les ondes, c’est franchement pas génial pour nous. Quand on active le service de localisation en permanence sur nos téléphones, c’est pire. Nous sommes peu sensibilisés à cela, et pour cause… L’industrie du téléphone portable et des réseaux sans fils occupe une place immense dans notre quotidien. Face à une telle puissance, difficile de convaincre sur les nuisances du wifi, 3G, 4G, Bluetooth et tralala sur notre corps et surtout notre cerveau. Car oui, le téléphone portable est cancérigène – donc Pokemon Go, c’est cool, mais on évite d’en abuser – ! Mais si ces questions vous intéressent, je vous conseille d’aller faire un tour sur le site Robin Des Toits, qui selon moi, gagne à être connu !
J’ai un portable, que j’utilise déjà trop à mon goût, mais j’ai adopté quelques réflexes comme mettre mon téléphone en mode avion ou l’éteindre la nuit, ou le laisser parfois quelques heures loin de moi sans m’en soucier. Avez-vous aussi des petites manies de ce genre ?

Et sinon, vous avez essayé cette appli’ qui fait fureur ? Qu’en pensez-vous ?

Sarah.

Pâte maison express (+vidéo TAT)

Il y a quelques semaines, je partageais avec vous ma recette de tarte à la tomate. Je vous parlais d’une pâte maison express, super simple à réaliser et qui s’adaptait aussi bien aux tartes salées que sucrées. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire part de la recette.

IMG_4062

Comme annoncé précédemment, nous avons ouvert notre chaîne YouTube. Peut être que mes explications sur la tarte n’étaient pas assez claires alors j’en ai profité pour filmer la recette complète.

Je m’excuse pour mon absence ces derniers jours… On a tous nos petits coups de mou! Je vous reviens de plus belle ;)

J’attends comme d’habitude avec impatience vos commentaires et vos critiques pour m’améliorer d’avantage. + Je remercie mon amoureux qui filme avec moi et supporte mes exigences pas toujours facile à satisfaire !

Ingrédients :
1/2 de verre à moutarde d’huile
1/3 de verre à moutarde d’eau
Farine – on complète jusqu’à la consistance voulu, environ 180g – et 1/2 sachet de levure chimique

Marie

Mon deuxième test Younique

Il y a peu de temps, je vous faisais part de ma première commande Younique – ici -.
Pour résumer, mon avis était plutôt mitigé puisque j’étais ravis du résultat et de la tenu du Rouge à Lèvre mais déçu de l’état dans lequel il m’était parvenu.
J’avais prévenu le support Younique et, alors que je n’avais pas de grands espoirs, j’ai eu un retour plutôt rapide. Particulièrement concerné par l’avis de leur clientèle, ils m’ont expliqué que la chaleur accablante du moment affectait parfois les produits lors de leurs trajets.

Capture d’écran 2016-08-15 à 08.29.27

Pour s’en excuser, Younique m’a renvoyé un second Rouge à Lèvre, gratuitement.
Je tiens à préciser que je n’ai pas eu à me battre – au sens figuré comme au sens propre -, leur service client est juste excellant !
Ainsi, tout est pardonné !

Capture d’écran 2016-08-15 à 08.29.40Capture d’écran 2016-08-15 à 08.30.00

Agréablement surprise, j’ai décidé de continuer l’expérience Younique. Je voulais tester le fond de teint et la palette de contouring mais finalement, je remets cela à plus tard. Cette fois-ci, j’ai opté pour un gloss et une encre à lèvre.

Capture d’écran 2016-08-15 à 08.28.54Capture d’écran 2016-08-15 à 08.28.14

Le Gloss Lucrative, c’est la brillance assurée ! D’accord, d’accord… Par définition, un gloss, ça brille. Mais là, c’est autre chose – ça méga-brille ? – ! J’ai choisi la teinte Lovesick dont la couleur est discrète, néanmoins il ne passe pas inaperçu pour autant. Il ne colle pas et possède sur une de ses faces un micro miroir, parfait pour les petites retouches quand on est en vadrouille. Autant dire directement qu’il me plait et qu’il coute 16€.

Capture d’écran 2016-08-15 à 08.29.12

Un peu plus cher, à 24€, je me suis laissée tenter par l’Encre à Lèvres Stiff Upper Lip – teinte Sleek -. Pour être honnête, c’est la première encre à lèvre que j’essais, donc difficile de juger réellement sans comparatif.

Capture d’écran 2016-08-15 à 08.30.22

Bien foncée, je suis fan de la couleur. Pour ce qui est de l’application, j’ai bien rigolé.
J’ai commencé par faire un petit test-couleur sur ma lèvre inférieure – c’est pas la meilleure idée que j’ai pu avoir, je le reconnais -, puis j’ai répondu au téléphone.
Le principe de l’encre à lèvre, c’est qu’une fois appliquée, elle ne bouge plus. Voilà comment je me suis tachée les lèvres pour la journée. Ensuite, même en appliquant le produit uniformément sur les lèvres, les « taches » restaient.
Bref, je peux vous assurer une tenue sans faille ! Et l’eau micellaire n’était que peu utile pour enlever la couleur.

Capture d’écran 2016-08-15 à 10.44.29

Mis à part ce petit couac, quand on l’applique directement uniformément, normalement, tout va bien ! Mais selon moi, ça reste quand même un coup à prendre – que je n’ai pas encore !! -. L’inconvénient, c’est que je le trouve un peu collant. L’avantage, c’est que vous n’avez à faire aucune retouche dans la journée – on peut manger, boire, s’essuyer la bouche, embrasser son chéri… -, nos lèvres sont toujours aussi pigmentées et ne laissent aucun dépôt !

Capture d’écran 2016-08-15 à 10.45.08

Pour l’instant, j’ai seulement ciblé le maquillage pour les lèvres de Younique. Entre le rouge à lèvre, le gloss et l’encre à lèvre – sans parler du service client attentif et réactif – voici des cosmétiques qui me plaisent et me conviennent, enfin moins pour l’encre à lèvres que j’ai encore du mal à appliquer – d’ailleurs si vous avez des conseils, je suis preneuse ! Hihi -.
Et vous, ce sont des produits qui vous intéressent ou vous conviennent ? Avez-vous testé d’autres articles Younique ?

Sarah.

Ratatouille rapide à ma façon

C’est mon plat préféré. Si bien que l’été, on en prépare des barquettes que l’on congèle, pour que même l’hiver je puisse en manger… Pour la faire dans les règles de l’art, il y a quelques conditions à respecter. Mais vous me connaissez, j’ai du mal à être patiente ! Je me suis donc trouvé une version plus rapide.

IMG_3884

Ingrédients :
2 oignons
4 petites courgettes
2 poivrons
2 aubergines
4 tomates
Thym
Feuilles de laurier

les proportions sont pour 4 à 5 personnes, tout dépend évidement de la taille des légumes utilisés –

Préparation : Dans une grande casserole je fais d’abord revenir mes oignons à feu très chaud dans un peu d’huile. Quand ils ont caramélisés, j’y rajoute mes autres légumes, soit coupés en cubes soit coupés en lamelles – selon les préférences – je laisse quelques minutes à la même température et je baisse à feu moyen pour le reste de la cuisson.

IMG_3883

Comme je vous disais, pour être rapide, il faut sauter quelques étapes ; c’est ce que je fais ici en incorporant les ingrédients en même temps. Normalement, on le fait au fur et à mesure : courgettes et poivrons puis aubergines et enfin tomates… Sincèrement, elle est toute aussi bonne comme ça.

Je rajoute pour finir quelques brins de thym et quelques feuilles de laurier, on assaisonne à notre convenance – sel et poivre –. Et le tour est joué ! On peut la servir froide – c’est ce que je préfère – avec du riz, tiède ou bien chaude, accompagnée aussi d’un œuf au plat ou poché !

Marie

Masques maison pour les cheveux

La plupart des masques de grande surface pour soit disant réparer et faire briller nos cheveux sont en fait bourrés de produits complètement dégs et mauvais pour eux. J’essaie de me rapprocher au maximum d’une consommation écolo, saine pour la planète mais aussi pour mon corps, malgré quelques exceptions dont je ne me sépare pas – ça viendra -. Pour cela, j’ai pensé essayer de soigner mes cheveux avec des produits 100 % naturels, peu coûteux et surtout facile à retrouver dans nos placards, et ça marche !

IMG_4494

J’ai les cheveux à tendance grasse au niveau du cuir chevelu, mais pour autant j’ai tout de même des longueurs et pointes très sèches, usées sur le long terme avec les plaques de mon lisseur – que j’ai totalement banni depuis 1 an et demi sauf pour les grandes occasions – ainsi que par les lavages excessifs que je leur infligeais – une fois par jour pendant un certain temps -.

Rassurez-vous, depuis, je me suis reprise en main et j’arrive à espacer mes shampooings beaucoup plus : environ tous les 2/3 jours, mais ça aussi grâce au shampooing sec qui malgré tout, abîme mon cuir chevelu et a provoqué l’apparition de pellicules.

Pour régler tous ces problèmes, il me fallait trois types de soins, et je les ai trouvé.

Gommage du cuir chevelu

Ingrédients :
2 cuillères à soupe d’huile, bio de préférence, d’olive – possibilité de la substituer par d’autres huiles végétales (jojoba, abricot…)
1 grosse cuillère à soupe de sucre roux ou de gros sel

IMG_4499

Préparation : il suffit de mélanger les deux ingrédients, de prélever un peu de matière dans la paume de sa main et de masser, cheveux humidifiés, le cuir chevelu grâce à des mouvements circulaires, pour permettre son exfoliation ainsi que sa stimulation ! Car oui, masser son cuir chevelu permet aussi une pousse plus rapide du cheveu – c’est tout bénef – !

Dès que mon gommage est fait, j’applique mes masques durant 15 bonnes minutes. Le premier, sur mes racines et le second, sur mes pointes et longueurs.

1. Masque pour mes racines (cheveux gras)

Ingrédients :
1 grosse cuillère à soupe de yaourt
1 demi-œuf battu
2 cuillères à soupe de jus de citron bio

IMG_4501

Préparation : je n’ai qu’à mélanger le tout. Le yaourt permet d’adoucir et donne une texture plus facile à appliquer tandis que l’œuf aide à soigner le cheveu tout en lui ramenant son éclat. Enfin, le citron, via ses propriétés astringentes, permet d’assainir la peau et retarde l’apparition de sébum.

2. Masque réparateur pour mes longueurs et pointes (cheveux secs)

Ingrédients:
1 demi banane bien mûre et bio
L’autre moitié de mon œuf battu
1 cuillère à soupe de miel
1 cuillère à soupe d’huile d’olive – possibilité de la substituer par d’autres huiles végétales (avocat, coco…)

IMG_4500

Préparation : encore une fois, je n’ai qu’à mélanger le tout.

Je les conserve maximum jusqu’au prochain shampooing – trois jours – au réfrigérateur et dans un récipient fermé ou couvert.

IMG_4502

Marie

Au coeur du festival Crest Jazz Vocal

Avant cet été, je ne connaissais pas la Drome, mais depuis le début de mes vacances, je me familiarise peu à peu avec la jolie petite ville de Crest, située au coeur de la vallée de la Drome. Ville médiévale, surplombée par le plus haut donjon de France – 52 mètres -, mais ville culturelle également.

Capture d’écran 2016-08-03 à 12.38.02

Moi qui ai l’habitude des grandes villes comme Antibes, Nice, Grenoble, Paris ou Montréal, me voici agréablement surprise. Loin des grands centres urbains que je fréquente souvent, l’été, à Crest, ça bouge aussi – et pour être plus précise, je dirais plutôt que ça danse ! -.

crest2016250x368__011029500_0906_16042016

Chaque été, pendant environ une semaine, a lieu le Crest Jazz Vocal. Festival de Jazz connu dans le coin, il a déjà eu l’occasion d’accueillir Ray Charles, Deluxe, Lisa Simone, Trio Barolo, et encore bien d’autres artistes – il s’agit cette année de la 41° édition, comprenez donc si je ne peux pas tous les citer– !

Capture d’écran 2016-08-03 à 12.50.28

Néanmoins, voici un festival agréable, convivial, énergique, où se mêle un public de tout âges et où l’ambiance reste au rendez-vous.
Le jazz est un style musical comme comme il en existe d’autres, et de ce fait, ça ne plait pas forcément à tout le monde – après tout, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ! -.

Capture d’écran 2016-08-03 à 12.37.35

Je tiens à souligner ici la force du Festival ; la diversité !
Il y en a pour tous les goûts !
Samedi soir par exemple, ce sont les Massilia Sound System qui ont enflammé la scène.

Capture d’écran 2016-08-03 à 12.50.38

Pour l’instant, j’ai eu le plaisir d’écouter les pétillantes Glossy Sisters, qui étaient les lauréates du concours de l’an passé. Ah oui, parce qu’en plus, chaque soir vers 17h, du coté de l’office du tourisme, un groupe différent joue gratuitement et le gagnant jouera le dernier soir du Festival, en première partie. Mais j’ai également pu entendre le surprenant groupe Ctrio et l’envoutante musique de Perrine Mansuy Quintet.
D’ailleurs cet été, le délicieux Crest Jazz Vocal sera clôturé par la charmante Yaël Naim.

Capture d’écran 2016-08-03 à 12.35.56Capture d’écran 2016-08-03 à 12.37.02Capture d’écran 2016-08-03 à 12.36.41

Le festival prendra fin le 6 aout, en attendant, je vous le recommande vivement si vous êtes dans le coin – et sinon, pourquoi ne pas y faire un petit détour ? -. Mais peut-être connaissez-vous déjà ce festival zébrement musical ?
Quant à moi, je vous laisse sur ces quelques mots, le spectacle de ce soir commence !

Sarah.

Flan de courge

Il y a quelques temps je vous parlais de la vidéo recette que j’avais montée mais jamais postée. Aujourd’hui j’ai décidé de me lancer : déjà pour vous partager ma recette de flan de courge mais aussi pour recueillir vos impressions. C’est ma toute première vidéo. Je l’ai filmée et éditée seule – avec l’aide de mon copain pour le montage car j’ai utilisé un logiciel un peu compliqué et nouveau pour moi : Adobe pro – et j’attends avec impatience vos critiques constructives. Qu’est-ce qui vous plaît et qu’est-ce qui est à améliorer ?

Pas de voix off : j’ai essayé d’en enregistrer une, mais je ne maîtrise pas. En plus de ça, sans micro et avec le timbre de ma voix, je préférais ne pas vous casser les oreilles… Je vous laisse lire la barre de description sur Youtube… J’explique pourquoi j’ai fais ce choix de vidéo et non pas de photos. Et je vous invite vivement à vous abonner si le contenu de la chaîne est susceptible de vous plaire.

Ingrédients :
500 à 600g de courge – épluchée et coupée en gros cubes
1 demi brique de crème liquide
4 œufs
1 paquet de fromage râpé
1 petit paquet de lardons – ou plus si vous êtes très gourmands
Noix de muscade
Sel et poivre – je ne sale jamais

Préparation :

Concernant la cuisson de la courge, j’ai trouvé que mes explications n’étaient pas forcément très claires : c’est quand le couteau s’enfonce dans les morceaux comme dans du beurre qu’elle est bien cuite et prête à être égouttée.

C’est la première fois que je réalisais cette recette – comme pour à peu près toutes celles que je vous présente – ; j’ai mis les doses au hasard et c’était plutôt réussi. On peut le manger tiède, chaud, glacé, c’est vraiment selon les goûts.

Si vous n’êtes pas pressés, pensez à attendre que la courge refroidisse #engrosfaispascommemoi pour la cuisiner et égouttez là bien. Comme vous pouvez le voir sur les images, je ne l’avais pas assez égouttée et ça a un peu dégorgé à la cuisson (texture moins compact que ce que je pensais).

Marie

Bayonne et tapas à Fontarrabie

Je suis allée quelques jours rendre visite à mes cousins à Bayonne. Comment ne pas vous partager quelques images de cette magnifique ville de la Côte Basque ? J’adore ses petites rues, ses quartiers pittoresques.

J’espère que vous passez de bonnes vacances…

IMG_4071IMG_4072IMG_4074IMG_4075IMG_4082IMG_4084IMG_4087IMG_4088IMG_4090IMG_4098IMG_4103IMG_4105IMG_4109IMG_4110IMG_4119IMG_4120IMG_4112IMG_4118

Marie

Petite revue Chanel

Un petit tour chez Nocibé et voilà que je teste avec vous quelques cosmétiques de la marque Chanel. Personnellement, je trouve ces produits couteux et je vous conseille de les acheter avec codes promo’ ou autres réductions – comme il y en a souvent avec les cartes de fidélité Sephora ou Nocibé par exemple -.

Capture d’écran 2016-07-26 à 07.38.29

Il se trouve que je n’avais plus de fond de teint – mon indispensable maquillage ! -, et malheureusement il n’y avait plus ma teinte habituelle chez Lancôme. Je ne suis pas contrariante pour autant, j’ai suivie les conseils de la vendeuse et je me suis tournée vers  Les Beiges de Chanel, en teinte n°30.

Capture d’écran 2016-07-26 à 07.37.10

Il est bien couvrant, plus épais que celui que j’utilise d’habitude. Le résultat me conviens quand même et je vous laisse un petit avant/après pour vous laisser en juger par vous même. Cependant l’été je préfère les textures plus légères, mais pour l’hiver il me conviendra surement parfaitement – mais je pense que je vais reprendre le Lancôme que j’aime trop quand même, hihi -, et l’odeur est divine. Par contre, je suis un peu déçus de la pompe qui selon moi n’est pas terrible – mais idéal pour une application avec les doigts -, parfois j’appuie sans que rien ne sorte et d’autres fois elle crache le font de teint.

IMG_9028IMG_9047

Pour compléter mon teint, j’ajoute une poudre que je viens appliquer principalement sur les pommettes pour un effet bonne mine, en déposant l’excédant sur le reste du visage pour le matifier. C’est bien simple, j’ai adopté cette poudre ! Il y a un petit pinceau avec mais je préfère l’utiliser avec un gros pinceau, je trouve ça plus pratique.

Capture d’écran 2016-07-26 à 07.37.37Capture d’écran 2016-07-26 à 07.37.54

Ensuite, l’adorable vendeuse sur qui je suis tombée m’a filé quelques échantillons de la même marque. Pour rester dans le maquillage, continuons avec le Rouge Allure Gloss, ici en quatre déclinaison de couleur.

Capture d’écran 2016-07-26 à 07.36.09

J’ai essayé ici le discret et rose-orangé 12 Exotique et le beau rouge, que l’on trouve sous la référence 19 Pirate. Ils sont bien brillants, pas trop collants et donc agréables à porter. Pour ce qui est de la tenue, disons que j’aime bien en remettre assez régulièrement pour un effet optimal.

Capture d’écran 2016-07-26 à 07.38.44Capture d’écran 2016-07-26 à 07.39.01

Après les lèvres, c’est au tour des yeux avec le mascara ; Le volume de Chanel. J’ai déjà les cils relativement long au naturel, et je cherche généralement à leur donner du volume plutôt que de la longueur.

Capture d’écran 2016-07-26 à 07.36.39

Ce mascara étoffe les cils – sans faire de pâtés – et permet un rendu que je trouve agréablement surprenant puisqu’il les allonge en même temps – peut-être même un peu trop pour moi -.

Capture d’écran 2016-07-26 à 07.39.13

J’ai ensuite testé le gel crème hydra beauty et le micro gel yeux, matin et soir. L’odeur du premier me plait beaucoup, celle du second est très discrète. Le petit gel yeux me convient très bien, en revanche, le gel crème me satisfait seulement le matin. Je m’explique… Le matin, après avoir hydraté ma face, je la maquille. Evidemment, pas le soir. Du coup je n’ai plus qu’elle sur la peau avant d’aller dormir et elle me gène un peu, je la trouve collante – comme si ma peau n’en absorbait qu’une partie – et ce n’est pas franchement agréable. Je reconnais que malgré cela, mon visage l’aime bien. Cependant, je ne dépasserai pas le stade des échantillons, je les trouve bien trop cher pour un résultat qui n’est pas transcendant.

Capture d’écran 2016-07-26 à 07.36.56

Et pour finir, le parfum – oui l’eau de toilette d’accord, appelons un chat un chat -. Mon chéri porte le Bleu de Chanel, que j’a-dor – du moins, il lui va bien -!
Quant à moi, j’ai essayé un échantillon de Chance, que j’ai bien aimé et que je ne trouve pas trop entêtant mais au contraire, bien frais pour l’été. Mais ça, c’est très personnel et les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas !

Capture d’écran 2016-07-26 à 07.35.23Capture d’écran 2016-07-26 à 07.35.45

Et vous, ce sont des produits que vous avez déjà essayé ou que vous utilisez ?

Sarah.

Guest burger / Porto Vecchio

Quand vous êtes gourmands, en vacances en Corse… et surtout que vous avez un copain qui ne mange pas de poisson – le comble quand vous y êtes accro… – : le burger est une des solutions qui s’offrent à vous.

Le Guest burger de Porto-Vecchio nous a attiré. J’avais lu quelques critiques négatives concernant les quantités servies qui étaient jugées trop petites. J’ai questionné les serveurs qui nous ont expliqué que suite à ça, ils avaient fait quelques changements… C’était à nous d’en juger.

IMG_3910

On a le choix entre quelques tapas pour les entrées – tous à base de produits de la mer –, des « fraîcheurs » – je ne m’en souviens pas vraiment – ou des burgers.
On peut choisir ces-derniers à la carte ou les composer soit même, et c’est ce que nous avons décidé de faire.

IMG_3916

Pour mon chéri :
– Bun, bœuf haché 160g, fromage à raclette, oignons frits, poivrons confits, tomate cœur de bœuf et sauce mayonnaise arrabiata maison + frites sauce cheddar.

Pour moi :
– Bun, veau haché, cheddar, oignons frits, poivrons confits, roquette et sauce mayonnaise maison + frites sauce cheddar.

IMG_3917

Une tuerie. Que dire de plus ? Nous avons attendu nos burgers tout au plus 10 minutes. Étonnant, puisque la salle était déjà pleine.Les produits sont frais et surtout locaux : tome et veau corses, cheddar de qualité, légumes frais et qui ont du goût. Les frites sont bonnes et faites maison – gros plus, c’est pas toujours le cas dans ce genre de restau – : coupées grossièrement et surtout pas grasses ! La sauce cheddar qui les accompagne – en supplément – ne m’a pas trop emballée, mais c’est une question de goût : mon copain a mangé la sienne + la mienne et il a adoré.

Pour les quantités, il y en a presque trop. Autant dire qu’ils ont écouté les remontées des clients et qu’ils s’en sont servi à bon escient !

IMG_3912

Certes niveau coût, on est loin du menu best of de Mcdo à 10 euros. Mais le rapport qualité/prix est largement respecté : comptez entre 40 et 50 euros pour deux, boissons comprises. Le cadre – zone industrielle – n’est pas forcément très charmant non plus, mais la déco le fait vite oublier. Je retiens une équipe de serveurs au top et de très  bons produits frais : l’essentiel pour moi.

IMG_3914

Marie

La digital détox : une journée pour se ressourcer

J’ai découvert une application qui permet de calculer le temps qu’on passe sur les réseaux sociaux… Et je n’ai même pas voulu l’essayer tant j’ai eu peur de voir les heures défiler. Mais rien que de connaître son existence, ça m’a fait prendre conscience du temps perdu, des heures gâchées.

Aujourd’hui, j’ai donc décidé de me lancer dans une journée de digital détox et de vous emmener avec moi. Sur le principe, ça paraît simple: on se coupe de la plupart des appareils électroniques (TV, ordinateur et téléphone) – je me laisse tout de même la possibilité d’allumer ma chaîne hi-fi ou mon mp3 pour écouter de la musique –.

06:00 : La journée commence très tôt, on dort les volets ouverts et on se réveille doucement, en été avec la lumière du jour. On prend quelques minutes pour faire le point sur sa semaine, les derniers jours passés mais aussi sur ceux à venir et sur comment les appréhender. L’essentiel n’est pas de se faire des reproches sur les erreurs peut être commises, mais surtout d’en tirer le meilleur. On prend aussi le temps de se concentrer sur sa respiration, l’air qu’on inspire, l’air qu’on expire : ça permet de relâcher la pression et de détendre ses muscles.

IMG_1223

06:30 : J’ai la chance d’avoir une piscine, et j’adore m’y tremper tôt le matin. L’eau permet de réveiller le corps. J’adore m’asseoir sur les escaliers et pédaler ou faire les ciseaux avec mes jambes, je sens que mes muscles travaillent. Pour les autres, une bonne demi-heure de running, mp3 dans la poche et écouteurs dans les oreilles avant que la ville s’éveille ou encore le sport à la maison sur tapis. L’important c’est d’évacuer, à sa manière.

07:30 : Je prends une douche rapide et fraîche, ça stimule.

07:45 : Aujourd’hui on supprime les appareils électroniques mais pas le petit déj ! Je prends le temps de me préparer un bon breakfast. Ceux qui aiment le sucré-salé, c’est l’occasion pour vous de vous régaler. Un œuf au plat, quelques tartines, une boisson chaude, un verre de jus et un fruit… Quelque chose qui nous tient au corps et que l’on aime. Pour moi ce sera chocolat glacé et muffin au nutella – au lit -.

IMG_3768

08:30 : La matinée doit s’adapter en fonction de vos besoins ; vous chouchouter, faire le ménage ou un peu des deux. J’aime bien ranger et m’organiser le matin. Généralement, la semaine, je laisse ma chambre dans état pas vraiment propice à la concentration, alors le week-end, j’aime prendre le temps de tout remettre en ordre. C’est bien aussi de prévoir sa semaine, de s’organiser, de faire des « to do list » comme aime dire les blogueuses. Je met la musique à fond et je « danse » en même temps – sur ces musiques

11:00 : Vers 11:00, je commence à me préparer quelque chose pour le déjeuner. Simple mais efficace. Il me restait de la ratatouille de la veille, j’adore la manger froide. Et sur une galette Wasa, j’ai tartiné un carré frais Gervais puis j’y ai déposé une tranche de saumon fumé. Allez au plus vite, et surtout faites vous plaisir ! Une compote maison en guise de dessert, et le tour est joué !

IMG_3455

13:30 : Il est temps de lézarder ! Souvent c’est pendant ces jours-là que j’en profite pour faire mes masques cheveux et visage maisons : au moins j’ai le temps de les appliquer et les laisser poser. J’en avais aussi profité pour fabriquer un shampoing solide !

IMG_3144

J’aime aussi bouquiner. Actuellement, je lis « Réparer les vivants » de Maylis de Kerangal et j’ai du mal à avancer, à le finir. Je vous en reparlerai si j’en viens à bout un jour car le sujet me touche tout particulièrement.

17:30 : Après s’être occupé de moi, je m’accorde une petite sieste. Soit dehors, à l’ombre, soit dedans, au frais. Une bonne heure suffit pour se requinquer !

18:30 : Je bosse un peu pour le blog, je prépare des articles, je note des idées ; mais tout ça à l’écrit. Je mettrais tout en forme sur l’ordi demain. Pour les recettes, je me note les ingrédients – à acheter –, pour les autres articles j’écris les photos que je dois prendre.

19:30 : Je prépare le dîner. Ce soir, j’ai mangé des rouleaux de printemps – la recette ici –.

IMG_3876

21:30 : Quoi de mieux qu’une balade à pieds, pour digérer et enfin aller se coucher. Si vous habitez en ville, je suis sûre qu’un petit parc se cache non loin de chez vous, ou qu’une fenêtre donne sur le ciel, d’où vous pourrez contempler les étoiles. Petits plaisirs simples.

IMG_3948

Pour tout vous avouer, c’est long, une journée déconnectée. Mais ça permet de reconnecter à 100 % avec la réalité. Si ça vous semble insurmontable au début, c’est bien de le faire accompagné d’un(e) ami(e) ! Après, si l’expérience vous a plu, pourquoi ne pas le faire une fois par mois ? Je songe vraiment à le faire plus souvent.

C’est un article un peu spécial, mais j’avais très envie de vous le faire. J’espère qu’il va vous plaire… J’attends vos retours avec impatience – comme à chaque fois – !

Marie

Ma lecture de l’été / Ransom Riggs

A la rentrée prochaine, j’intègre un master d’histoire. Pour cela, j’ai quelques lectures à faire sur l’Inde, le Moyen-Orient, l’importance des mers et océans… Bref, avant de me lancer dans de telles expéditions, je voulais lire pour moi. M’évader !
J’entends souvent qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture, pourtant, c’est toujours ce que je fais. Il y a 4 ans, c’est la couverture de Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ranson Riggs, qui a attiré mon attention. Elle m’a intrigué autant qu’elle m’a fasciné.

IMG_9069

J’avais dévoré ce livre, puis j’avais été déçu de la fin. Je pensais qu’il s’agissait d’une fin ouverte, avant de comprendre que je devais simplement attendre la suite – avec impatience, mais ça en valait la peine !-. Quand le deuxième tome est enfin sorti, il m’a fallu seulement deux jours pour l’engloutir.

IMG_9059IMG_9057

Après une attente interminable, le dernier livre de la trilogie est enfin arrivé. Je ne vous cache pas que, lorsque j’ai lu un livre, je ne le relis pas –  avec une exception pour Le Petit Prince que j’ai du lire une bonne dizaine de fois ! -. . Comme j’avais lu les autres il y a longtemps, je les ai quand même relu et avec grand plaisir.
C’est peut-être mon coté enfant, mais j’aime le merveilleux. Ca me permet de m’évader, de m’échapper du quotidien, de penser que tout est possible. Ici, nous découvrons des enfants particuliers – oui je sais, c’est dans le titre – aux capacités extraordinaires. Une petite fille plus légère que l’air, une autre qui brûle, un garçon invisible et encore beaucoup d’autres, tous aussi attachants les uns que les autres.

IMG_9066IMG_9051

L’histoire est prenante, captivante, agrémentée de vieilles photographies qui viennent enrichir la lecture. Il s’agit véritablement d’un beau livre, ce que j’appelle un livre-objet. Les trois tomes sont considérés comme « romans adolescent » mais même à 22 ans, une fois lancée, impossible de m’arrêter de lire. Mes yeux roulaient de lignes en lignes, de pages en pages, de chapitres en chapitres.

miss_peregrine_affiches_personnages_3[1]

Et devinez quoi !? Tim Burton adapte Miss Peregrine et les Enfants Particuliers au cinema, qui devrait sortir début octobre. ! Un univers poétique, merveilleusement beau et mélancolique pour une expérience particulière – c’est le cas de le dire ! -. Est-ce un film que vous irez regarder ? Evidemment, je vous conseille de les lire avant d’aller le voir. Sauf si c’est déjà fait, hihi. Personnellement je préfère lire les livres avant. Après avoir regardé les Harry Potter par exemple, je n’ai jamais réussi à les lire, l’image du film était trop présente…
Mais vous, quelles sont vos lectures du moment ?

Sarah.

Rouleaux de printemps

Qui a dit que ce n’était pas possible de se régaler sainement ? Je crois que j’ai trouvé ma recette favorite de tout l’été, le truc que je vais faire et consommer sans modération… – j’ai l’impression de dire ça à chaque fois, c’est le cas ? –.

IMG_3874

Depuis toujours, j’adore les rouleaux de printemps et comme je vous le dit souvent : on est jamais mieux servis que par soi-même. Fallait donc que je m’y mette et, à part le pliage, rien de bien compliqué !

IMG_3876

Ingrédients pour une quinzaine de rouleaux:
15 galettes de riz
2 paquets de nouilles d’haricot mungo
4 carottes
Un paquet de laitue ou de mesclun
15 crevettes
4 Oeufs pour deux omelettes fines
1 boîte de conserve de pousses de soja
30 feuilles de menthe

IMG_3878

Préparation :

On va d’abord commencer par préparer tous les ingrédients, c’est-à-dire : décortiquer nos crevettes roses, couper des bâtonnets de carottes et des morceaux de feuilles de salade, faire cuire les nouilles et les passer sous l’eau froide, préparer les feuilles de menthe, égoutter les pousses de soja si elles sont en conserve et enfin faire deux fines omelettes seulement assaisonnées de sel et de poivre.

IMG_3881

Quand tout ça est prêt, il ne reste plus qu’à confectionner nos rouleaux. Pour ça, on prend chaque galette de riz une par une – surtout pas toutes en même temps, il faut le faire au fur et à mesure – et on les trempe dans de l’eau tiède, pour les ramollir rapidement. Je dispose ensuite ma galette sur un torchon propre, je l’aplatie à l’aide de ma main et je dispose du même côté – regarde l’image en dessous – ma « farce » : la salade et les feuilles de menthe, puis les pousses de soja, les carottes et quelques bouts d’omelettes fines et enfin, les nouilles.

pliage rdp

IMG_3882

Au dernier tour du pliage, je rajoute ma crevette, pour qu’elle soit visible une fois le rouleau collé ! Je les dispose dans une assiette, mais attention à ne pas trop les superposer, ils se collent vite entre eux.

Marie

Quand la barbarie frappe à ta porte

Il est 8:00 ce matin quand je me réveille. Comme tous les jours, j’ai pris mon téléphone pour regarder l’heure et les messages que j’aurai pu recevoir durant la nuit. Il y en avait une vingtaine : une dizaine d’sms, quelques messages fb et le reste d’appels manqués. « Est-ce que tu es en sécurité ? ». 10 notifications BFM TV : « Attentat à Nice », ma ville.

Je suis en Corse avec ma famille. Mais mes amis ? Où sont-ils ? C’est ce sentiment, mélange de peur, de rage, d’inquiétude qui t’envahit, qui te submerge. Je crois que j’ai réussi à joindre tout le monde, je crois qu’ils vont bien. J’ai peur d’oublier quelqu’un.

Encore une fois, je cherche mes mots mais je ne les trouve pas. Tristesse et haine. Une religion salie par des abrutis. Des innocents tués au nom d’un Dieu qui n’a rien demandé. Une liberté et une démocratie enviées et jalousées. Des droits de l’Homme souillés. Un soir d’été, sur la plus belle promenade du Monde, ils ont cherché à atteindre la République.

Continuons de vivre, rire, crier, sauter, aimer, jouer, fumer, boire, sortir, danser, chanter, baiser. Continuons de leur prouver qu’ils ne réussiront pas à nous atteindre. La France a soif d’amour et de vie et il faut le leur montrer.

Prenez soin de vous et de vos proches.

#IssaNissa

Marie

Ma selection Mixa

Appartenant au groupe L’Oréal, les produits de la marque Mixa se trouvent dans les grandes surfaces, et ça, c’est plutôt pratique. Ils se trouvent facilement et n’ont pas des prix excessifs !

IMG_8989

Du coup, j’ai décidé de vous partager mon avis sur une petite sélection de 4 produits.
Je ne sais pas vous mais moi, j’ai l’habitude d’utiliser souvent les mêmes marques ou produits une fois que j’en suis satisfaite. Ouais, sauf que quand j’arrive à cours de certains cosmétiques et que je dois me tourner vers autre chose, je me retrouve vite perdue. D’ailleurs perdue dans la Drome le temps de l’été, je suis bien contente d’avoir trouvé quelques alternatives en grandes surfaces.
J’ai pris le reflex de me pencher vers les produits Mixa.

IMG_8970

Il y a déjà 2 ans environ, j’ai littéralement adopté le shampooing Mixa Bébé. Il faut dire que je me lave souvent les cheveux – un jour sur deux minimum, ou une fois par jour le plus souvent ! -.
Ah non, s’il vous plait… Je vous entends déjà me crier dessus et me faire la morale comme quoi « c’est pas bon pour les cheveux de les laver aussi fréquemment ! ».
Mais j’ai une bonne excuse – en plus de ne pas pouvoir m’en empêcher-, sur la bouteille il est écrit « Formule adaptée aux lavages fréquents des cheveux d’adultes ». Vous voyez, j’ai le droit ! héhé.
Plus sérieusement, les shampooings, en général, contiennent des tas d’ingrédients, pas toujours bon pour la santé et c’est pour ça qu’il n’est pas recommandé de se laver les cheveux tous les jours. Celui-ci, vous ne le trouverez pas ranger avec tous les autres, mais au rayon des produits pour les bébés. Ainsi, même s’il n’est surement pas encore parfait du point de vue des composants, il est déjà plus doux que la plupart des shampooings. En bref, s’il est bon pour les bambins, il l’est pour nous aussi.
Je le trouve pour moins de 3€, il me convient et j’aime bien l’odeur. Néanmoins, pour ceux qui trouve l’odeur trop forte – ce que je peux comprendre -, il existe aussi avec un bouchon blanc. Il y a peu de différence entre les deux, je dirais même que c’est exactement le même à l’exception de l’odeur qui est plus discrète. Néanmoins, en vérifiant, je remarque que celui au bouchon blanc est, en plus, hypoallergénique. De temps en temps j’alterne avec d’autres shampooings pour changer un peu ou par curiosité mais dans tous les cas, ce Mixa Bébé reste un incontournable dans ma salle de bain.

IMG_8967

Plus récemment, j’ai aussi adopté l’Eau Micellaire Physiologique. J’ai essayé beaucoup d’eaux micellaires différentes sans jamais être totalement convaincue. Celle d’Auriège me plait beaucoup mais je la trouve malheureusement encore un peu trop chère. En revanche, la Mixa pour les peaux très sensibles et réactives me coute environ 5€ pour 400ml et elle fait plutôt bien sa job ! Elle s’utilise sur les yeux aussi, mais si je mets du mascara, cela ne suffit pas – j’ai toujours beaucoup de mal à enlever tout le mascara de mes cils, même avec du biphasé-.

IMG_8964

Récemment, je vous faisais part de ma routine visage où je vous avouais mon amour pour la game Energise de chez Nutrimetics. Tristesse, je suis arrivée au bout de mes crèmes hydratantes – les deux : jour et nuit, le grand désespoir !-. Je vais remédier à ce manque très vite mais en attendant, je ne pouvais pas rester sans rien. J’ai donc essayé sans grande conviction la Crème Visage des peaux sensibles. J’ai choisis celle qui hydrate – par rapport à mon type de peau du moment je dois éviter les crèmes nourrissantes -. Voici plus d’une semaine que je l’utilise et, à ma grande surprise, elle me convient très bien pour dépanner. Sous sa texture crème-gel, elle sent bon et affirme un bon rapport qualité-prix puisqu’elle coute moins de 5€.

IMG_8968

Comme c’est l’été et qu’il faut protéger sa peau, j’ai testé un dernier produit Mixa.
Je crois que j’ai une collection de protection solaire. Chaque fois que je vais en vacance, j’oublie d’en prendre et je dois en racheter. Cette fois-ci, j’ai opté pour une brume solaire. J’ai choisis la Mixa pour deux raisons :

  • Les produits Mixa que j’ai déjà essayé m’ont convenu.
  • Pour un SPF 30, c’est ce que j’ai trouvé de moins cher – 11,20€ environ -.

A l’application, elle est très fraiche. Ce qui n’est pas pour me déplaire ! En revanche, je n’ai pas aimé l’odeur. Mais, pour sa défense, elle a un fini sec agréable et résiste à l’eau. Cependant, après un passage dans la rivière, elle m’a laissé comme une poudre blanche sur la peau, il est donc préférable d’en remettre – et dans tout les cas, la protection est à remettre toutes les 2 heures !-.

IMG_8963 - copie (1)

Et voici pour les quelques produits que j’ai essayé. Il a des marques de supermarché que je n’aime pas mais celle-ci me plait bien, qu’en pensez-vous ? Quels sont vos produits favoris de grande surface ?

Sarah.

La pâtisserie des rêves…

Vous le savez, j’ai récemment passé quelques jours sur Paris. Qui dit Paris, dit vacances et qui dit vacances, dit plaisir. L’ami chez qui je logeais s’est plié en 4 pour me balader un peu partout et me faire découvrir des lieux atypiques, tant niveau architectural que gastronomique.

13479371_10153578104785969_1148357715_n  13472275_10153578029940969_302087362_n

Pour le goûter, il m’a emmené jusqu’à la Pâtisserie des Rêves qui se trouve rue de Longchamp, dans le 16 ème arrondissement. Une merveille. Rien qu’avec la déco, on se croirait sur un petit nuage : couleurs acidulées et ambiance cocooning, tout ce qui nous fait se sentir bien…

13479324_10153578029785969_1189377328_n.jpg

« Éditeur de souvenirs gourmands… Nous avons tous en mémoire les parfums, les saveurs et les images de notre enfance. La Pâtisserie des Rêves sait que ces souvenirs gourmands ont un pouvoir extraordinaire : celui de nous faire revivre les moments précieux cachés dans notre mémoire et de nous y ressourcer. Entrer à la Pâtisserie des Rêves, c’est vivre un moment magique, c’est plonger dans un univers particulier où les gâteaux sont mis en scène et racontent une histoire. »

13479437_10153578104810969_633013207_n  13474274_10153578104805969_259927000_n

Les pâtisseries de notre enfance y sont revisitées avec un coup de frais, de renouveau. Il y en a pour tous les goûts: tiramisu, tarte au citron, paris-brest… Les prix s’échelonnent de 5 à 9 euros pour les portions individuelles jusqu’à 35 à 45 euros pour les gâteaux (6 personnes). Ce n’est pas donné, mais je trouve que ça en vaut la peine: c’est excellent.

13479644_10153578104755969_1946101698_n  13474047_10153578104800969_1797392051_n

L’endroit est calme, agréable. On peut y travailler ou simplement s’y ressourcer.

13459684_10153578029750969_1737403212_n  13472233_10153578029705969_413563560_n

Tous les gâteaux sont exposés sous de jolies cloches en verre, qu’on aimerait secrètement soulever pour les dévorer… On s’imagine au pays des rêves, au pays de la gourmandise. La mise en scène est vraiment originale, je n’avais jamais rien vu de tel auparavant ! Rien que par curiosité, je vous invite à y faire un tour. Plaisir des yeux et des papilles garanti !

Autres adresses en France :
– 93, rue du Bac, Paris 7
– 12, rue Linois, Centre Beaugrenelle, Paris 15
– 19, rue Poncelet, Paris 17
– 2, avenue Charles de Gaulle, 78150 Le Chesnay

Je m’excuse pour les photos, elles ont été prises avec mon téléphone. Je n’avais pas emmené mon reflex. Mais je voulais à tout prix vous partager cette bonne adresse ! 🙂

Marie

Mon téléphone + 3 applis plutôt sympas

Beauty addict ok, mais aussi un peu geek. J’ai dis adieu l’an dernier à mon iPhone 4s après 3 ans de bons et loyaux services car il commençait clairement à ne plus fonctionner. J’avais le choix ; racheter un iPhone, dont j’adore la facilité d’utilisation, ou opter pour un téléphone moins cher, configuré non pas avec iOS mais avec Android. J’ai opté pour la deuxième option – surtout par manque de budget – et je n’ai pas été déçue.

IMG_3827

Après comparaison sur plusieurs sites, je me suis laissée tenter par le dernier Wiko – de l’an passé du coup – le Highway Pure 4G. Une marque mi-française, mi-chinoise. Je l’ai eu pour 300 euros – c’est déjà une coquette somme – mais on le retrouve maintenant entre 150 et 200 euros si je ne dis pas de bêtises.

IMG_3828

Il est fin mais aussi très léger, un bonheur même si j’arrive à le perdre entre deux feuilles de cours ! Facile d’utilisation, j’ai vite oublié l’interface iOS et m’y suis rapidement adaptée. Sa fluidité est aussi un atout de taille, très peu de bugs et une rapidité à toutes épreuves.

Mais nouveau téléphone rime aussi avec nouvelles découvertes au niveau des applications. Les voici !

IMG_3808IMG_3812
IMG_3814

1. WordPress : je sais que pas mal de blogueuses WordPress nous suivent… et mon dieu les filles, cette appli m’a définitivement changé la vie. Pour le blog c’est une révolution car depuis la mise à jour du site sur l’ordi, j’ai vraiment du mal à y rester longtemps, je n’aime pas le design et je trouve le chargement des photos de mon réflex très long. Alors que là, hop, en un clic je peux planifier les articles, voir ceux postés par les blogs que l’on suit et répondre aux commentaires avec une facilité de dingue. On peut être relié avec vous en permanence, et j’adore l’idée de pouvoir le faire sans avoir forcément besoin d’un ordi ! Je suis ultra fan.

IMG_3818
IMG_3819

2. Vinted : vide dressing en ligne qui regroupe une tonne de marques et de « vinties » – vendeuses –, on peut autant y dénicher la perle rare qu’y vendre ses propres vêtements et accessoires. J’ai vendu déjà 13 articles. Je fais mes envois par Mondial Relais, alors rien de plus simple : l’acheteuse paie d’avance les frais de port + la pièce, il nous reste seulement à emballer le colis, à coller le bordereau d’envoi et à le déposer en point relais. Quand elle réceptionne le colis, elle l’indique sur l’appli ou le site via un onglet prévu à cet effet et la somme de la vente est directement versée dans votre portefeuille. Les transactions vers votre compte bancaire se font aussi très rapidement – maximum une semaine – et c’est, je trouve, plutôt bien sécurisé !

IMG_3821
IMG_3822
IMG_3823

3. Yazio : ça, c’est clairement un gadget, mais je l’ai beaucoup apprécié ces derniers temps. Ça fonctionne comme un compteur de calories : on indique le poids qu’on aimerait atteindre et l’appli calcule du coup le nombre de calories que l’on devrait – au maximum – consommer dans la journée. On indique ce que l’on mange à chaque repas, il y a de tout et avec plusieurs portions. C’est vraiment pratique. On peut aussi renseigner ses activités sportives quotidiennes, et noter les évolutions faites sur la courbe de poids ou celle de calories consommées. Des fois, j’oublie de m’y connecter mais j’essaie d’être le plus assidue possible pour pouvoir suivre mon parcours.

J’attends vos commentaires pour me faire découvrir vos applications favorites !

Marie

Un peu de sport, pour me sentir bien dans mes baskets

Je mentirais si je disais que le sport et moi, ça fait deux… Si mes calculs sont bons, le sport et moi, ça fait plutôt quarante douze. Voyez-vous, je suis plutôt pour l’économie du geste. Et j’excelle dans la paresse !
Ah mais voilà, je suis en vacances. Bien sûr j’ai un profond respect pour les vacances, c’est le moment propice pour ne rien faire – et je m’applique pour bien le faire. Sauf que, je mange, je me repose, je paresse, et je me ramollis… Là, je dois dire non. Non, non et non !
Par conséquent, j’ai décidé de me remuer un peu le popotin pour me donner bonne conscience.
J’ai commencé par télécharger l’application instant abs sur mon téléphone. Pas besoins d’aller à la salle – l’économie du geste, mais aussi du porte-monnaie – . L’application est gratuite, et on peut rester transpirer tranquillement chez soi, sans s’humilier devant des inconnus en leur montrant à quel point on est pas sportif du tout.

IMG_8884.JPG

L’application propose différents niveaux de difficulté, des séances de 7 à 17 minutes, et – pour mon plus grand plaisir – des temps de repos entre chaque exercice.
Pour le moment, je reste dans les exos faciles. En fin de journée, avant d’aller me doucher, je me force pour faire au moins une des trois séries « Bodyweight (easy) », voir les trois. C’est peut-être pas grand chose, mais il faut un début à tout. Quand on se met – ou remet – au sport, on veut souvent des résultats instantanés et on force un peu trop. Résultats : des courbatures et une démotivation certaine. Je préfère donc commencer tranquillement en favorisant la régularité. Tous les jours ou presque, à petite dose, c’est déjà très bien pour s’y mettre.

IMG_8881

Mais ce n’est pas tout. J’essaie de moins grignoter – je suis plutôt douée dans le grignotage, autant que pour les flâneries ! -. A la place de prendre des biscuits ou autres, je prends un fruit. Pas toujours, je ne suis pas au régime non plus, mais souvent. J’essaie aussi de boire davantage. Les detox water sont pas mal cool pour ça. Quelques tranches de fruits, de l’eau, une petite heure au frigo et hop : une eau aromatisée ! Et rien n’empêche de manger les fruits ensuite ! Pour ma part, j’ai opté pour deux pêches et un petit citron vert.

IMG_8866

La vrai difficulté pour moi, ce n’est pas de décider de faire du sport mais de m’y tenir ! Du coup j’ai décidé de vous en parler ici, comme ça. Maintenant, vous êtes témoins, je ne pas me dégonfler dans trois jours ! Un tapis de gym, une paire de basket, une eau fruité, de la musique pour garder le rythme et le tour est joué.

IMG_8839

Ah, j’allais oublier ! Hier, j’étais en ville, à errer dans les magasins, quand soudain, chez Nature&Découverte, je suis tombée sur LE livre. Celui qui a visiblement été écrit pour moi : « Le cahier gym des paresseuses ».

IMG_8874

Le petit livre des flemmardes qui veulent se mettre au sport : ma petite bible du moment. Je l’ai ramené chez moi pour 7,99€ seulement. Il répond à mes questions du type : « Est-ce que faire du sport c’est obligé ? », il regorge de conseils et d’explications en se basant sur différentes morphologies – et oui, on n’est pas toutes faite pareil et on n’a donc pas toutes les mêmes besoins -, il propose également quelques exercices, et même des recettes… Si c’est pas beau ça !
Enfin je me suis décidée, je ne lâcherai pas – et mon prochain achat, ce sera une corde à sauter, voilà ! -, c’est dans la tête !
Mais dites moi, êtes-vous moins oisif que moi niveau sport ? Ou plutôt, le sport et vous, ça fait combien ? haha.

Sarah.

Mon premier mille-feuilles

Bon, à chaque fois je vous parle de recettes simples et rapides. Autant vous dire de suite que là, ce n’est pas le cas ! Ma mamie et mon papa comptent parmi leurs desserts préférés le mille-feuilles et comme je suis la fille parfaite – hein papa ??? –, j’ai voulu leur faire plaisir.

IMG_3796

Pour ça, je ne voulais pas me contenter simplement d’une crème pâtissière mais aussi m’occuper de confectionner moi-même ma pâte feuilletée et mon glaçage. Je vais essayer d’être la plus claire possible dans mes explications, et je vais séparer la recette en trois étapes…

J’espère être compréhensible, à vous de me dire !

IMG_3800

1. La pâte feuilletée

Ingrédients :
250g de farine
200g de beurre
100g d’eau
1 pincée de seloptionnel, je n’en ai pas mis

Préparation : je vous laisse cette vidéo, c’est bien expliqué, et j’ai suivi ce modèle https://www.youtube.com/watch?v=6zwYjFteQrw.
J’ai seulement effectué deux pliages en plus : un avant et un après le repos de la pâte – que j’ai laissé reposer deux heures -. Après, je l’ai étalé sur une épaisseur de 3mm environ, uniquement dans un sens : dans la longueur. Si vous pouvez, faites le plus finement. Le seul défaut c’est justement qu’elle est restée un peu trop épaisse, mais elle a tout de même bien feuilleté pour une pâte express ! Enfin, on la coupe en deux parties égales et on la fait cuire entre deux plaques de cuisson pendant environ 20-25 min à 200°C – à surveiller, évidement –.

IMG_3799

2. La crème pâtissière

Ingrédients :
1/2 litre de lait
2 œufs
45g de maïzena
Une cuillère à café d’arôme vanille
1 sachet de sucre vanillé – on peut rajouter plus de sucre, mais mon papa est diabétique alors je l’ai fait sans et ma foi, ça n’en méritait pas plus vu que le glaçage sucrait déjà pas mal

Préparation : d’abord on mélange nos 45g de maïzena dans un verre de lait pour éviter les grumeaux puis on met tous nos ingrédients dans une casserole, à feu moyen. On mélange sans arrêter jusqu’à ébullition, où le liquide devrait s’épaissir et prendre une consistance crémeuse. On sort la casserole du feu avant que ce ne soit trop consistant. Pour la conserver le temps de monter le gâteau, il est conseillé de mettre du film étirable directement au contact de la crème, dans la casserole, ça lui évitera de « croûter ».

IMG_3801

3. Le glaçage

Ingrédients :
Du sucre glace – à l’oeil
Un peu d’eau
Quelques morceaux de chocolat

Préparation : dans un bol on verse du sucre glace et un chouilla d’eau – ça se dit partout en France ou pas ? Bon ça veut dire un peu :p – et on mélange. À côté de ça, on fait fondre au bain Marie, dans un sac congélation, nos quelques carrés de chocolat – deux ou trois suffisent –.

IMG_3797

Maintenant que tout est près, on peut monter le mille-feuilles.
Dans un plat assez grand, on pose la première pâte feuilletée et on y étale toute notre crème pâtissière.

Sur la seconde pâte feuilletée, on met le glaçage au sucre sur toute la surface, pas besoin d’en mettre une trop grosse couche et on pose le tout sur la première partie du gâteau.

On prend ensuite notre sac congélation, qui nous sert en faite de poche à douille, on coupe un – très très très – petit bout dans un coin et on strie le glaçage – on fait des rayures quoi – dans le sens de la longueur – c’est plus joli –.

Enfin, avec la pointe d’un couteau, on vient donner ce décor propre au mille-feuilles, et comme je sens que je ne vais pas réussir à vous l’expliquer, je vous laisse encore une petite vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=M1-2Fh8gtfs !

IMG_3802

Bon normalement, si vous n’avez pas abandonné – je comprendrais si c’était le cas –, c’est prêt !

Marie

Mon week-end à Lyon

Ce week-end, j’ai visité Lyon. Pas tout Lyon bien sûr, il faudrait plus qu’un week-end ! Je ne connaissais pas encore cette fameuse ville des lumières donc je suis partie à l’aventure pour y remédier. À peine arrivée, j’ai commencé par m’engouffrer dans le poumon de la ville : le parc de la tête d’or. Un espace vert immense au coeur de Lyon, lieu de quiétude et d’émerveillement.

IMG_1524

A l’intérieur, j’y ai trouvé une roseraie, des serres et des plantes extraordinaires – et improbables -. Des nénuphars, des plantes carnivores, des cactus… Un dépaysement assuré !

IMG_8663IMG_8666

Le parc est un bon endroit pour un petit pique-nique.
Puis, vous me croirez ou non mais il y a également un zoo. Si, si, avec girafes, lions, zèbres, singes et autres amis. Et c’est entièrement gratuit, pour le plaisir des enfants comme des plus grands !

IMG_8712IMG_8719IMG_8779

Au cours de ma petite ballade, j’ai aussi croisé l’île au souvenir qui est un véritable bijou dans son écrin de verdure. Sur le lac, quelques pédalos avancent joyeusement. Le son de l’eau en mouvement me berçait… C’est bien simple, je ne voulais plus quitter ce parc ! Je m’y suis quand même résignée pour aller au Musée d’Art Contemporain.

IMG_1540

Le MAC accueille en ce moment une exposition de Yoko Ono. L’entrée – en tout cas pour les étudiants – coute 6€ et nous y découvrons les oeuvres et performances de l’artiste sur trois petits étages. Personnellement, je suis restée sur ma faim. Ce que j’ai apprécié par contre, ce sont les performances participatives proposées par Yoko Ono. Le visiteur n’est plus seulement un spectateur mais peut devenir un véritable acteur – ce qui donne une certaine dynamique à la visite quand on se prête au jeu ! -.

IMG_8786

Ensuite, c’est dans le vieux Lyon que je me suis dirigée, baladée, perdue et retrouvée. Puis mon chéri et moi avons voulu manger. À ma grande surprise, les restaurants étaient dur à trouver – contrairement aux bars -. Avec l’Euro, beaucoup de restaurants n’ont même pas prit la peine d’ouvrir le week-end dernier, quant aux autres, ils étaient vides pour la plupart. Mais nous avons finalement trouvé notre bonheur pour nous régaler d’un filet d’espadon accompagné d’un risotto et de petites tomates. Un délice.

IMG_1561

Le samedi soir, c’est au coeur du vieux Lyon, à deux pas de la place Bellecour que nous avons dormi. Depuis maintenant quelques temps, j’entends sans cesse parler du site Airbnb. Moi aussi, j’ai voulu essayer ! Bien sûr, quand on s’y prend à l’avance, c’est mieux. Mais la veille pour le lendemain, ça a marché aussi. Notre chambre nous a couté 40€ pour la nuit, dans un appartement immense – je suppose qu’ils doivent y vivre en collocation à 4 ou 5 habituellement -.
Et bien les amis, j’appréhendais un peu mais pour une première expérience, c’est un succès ! Avez vous déjà essayé ?

IMG_1594

Après une bonne nuit de repos, j’ai décidé d’être courageuse ! Je suis montée à Fourvière. Pas avec le funiculaire, non, non, non ! J’ai parlé de courage… J’y suis allée à pied, j’ai gravi toutes les marches une à une. J’avais un peu de mal, mais j’ai réussi. D’ailleurs, pour ne pas perdre ma motivation, j’ignorais les athlètes qui faisaient des aller retour en courant dans les escaliers – juste pour me narguer en plus, j’en suis sûre ! -.
Ca en valait la peine, la vue sur Lyon est imprenable et la basilique nous impose sa grandeur.

IMG_1576

Ensuite, je suis redescendue marcher sur les rives avant de gagner le Musée des Confluences.

IMG_1648
IMG_1631

Quel magnifique musée ! Si vous passez par Lyon, je vous le recommande vivement. L’architecture est extraordinaire. Je me suis d’abord dit : « Avec une telle architecture, ça ne m’étonnerais pas que l’intérieur soit décevant. »
Que nenni ! Il est somptueux. J’y ai passé plusieurs heures à m’émerveiller. Avec une mention spéciale pour les expositions « dans la chambre des merveilles » et «  Antarctica ».

IMG_1624

Et voilà, après avoir découvert une petite partie de Lyon, mon week-end s’est achevé. J’espère que vous aurez profité un peu de la balade avec moi grâce à ces quelques lignes. D’ailleurs je suis curieuse :  Y êtes vous déjà allé ? Qu’avez-vous préférez ?

IMG_1210

Ah oui, si je peux en profiter pour vous donner deux conseils…
1.- Charger son appareil photo et vérifier la mémoire, avant qu’il ne soit trop tard.
2.- Si vous vivez au dernier étage sous les toits, vérifiez de bien fermer toutes les fenêtres avant de partir – en notre absence, un chat a testé Airbnb dans l’appart de mon copain et a cru bon d’y marquer son territoire… -. 😼😽

Sarah

Tarte à la tomate de mon enfance

C’est sans aucun doute mon péché mignon. C’est frais, léger et tellement bon. Mais c’est surtout, comme d’habitude, très simple à réaliser. Pour cette recette, j’utilise une pâte brisée faite maison, si la recette vous intéresse, faites-le moi savoir mais ce n’est pas bien compliqué !

IMG_3759

Ingrédients :
1 pâte brisée – la notre est toujours faite maison –
De l’emmental râpé
Quelques olives
Quelques tomates
1 petite boîte de champignons de Paris
De l’estragon

IMG_3760

Préparation : On dispose simplement notre pâte dans un plat à tarte et on la recouvre dans un premier temps avec le fromage râpé, puis les tomates, les champignons et enfin l’estragon et les olives. On assaisonne à notre convenance et on enfourne le tout pendant 35 à 40 minutes à 200°C.

IMG_3763

Régalez-vous…

Marie

Le Rouge à Lèvres qui ne nous laisse pas tomber / Younique

Perdue dans la Drôme pour les vacances, je n’ai pas les grands magasins habituels à mes côtés. Comme ma petite maman ne s’est récemment pas réservée pour me faire l’éloge des produits Younique, je me suis dit que c’était l’occasion d’essayer. J’ai quand même eu du mal à me décider. Commander sur internet ne m’effraie pas, mais commander du maquillage sans le voir ou le tester… Je ne connaissais pas la marque, et encore moins les produits, alors comment être sûre des couleurs et des textures ?
Le produit phare de Younique, c’est son Mascara 3D. Cependant, c’est vers un rouge à lèvres que je me suis tournée. J’utilise habituellement des teintes claires ou pêche et, depuis un moment, je voulais essayer une couleur plus intense.
À 20€, c’est le rouge à lèvres Moodstruck Opulence, de la couleur Excessive, que j’ai finalement choisis. Au moment de payer s’ajoutent des frais de ports de 4,95€. Je trouve que c’est beaucoup mais j’ai décidé de ne pas me décourager pour autant.
Seulement trois jours plus tard, je reçois mon colis. La livraison est effectuée par Chronopost, ce qui explique les 4,95€.

IMG_7943

Oui, oui ! Une aussi grande boite, juste pour un rouge à lèvres. Peut-être une enveloppe à bulles aurait-elle suffit, mais c’est bien dans ce gros carton que ma nouvelle acquisition m’attendait. Avec grande hâte, j’ai ouvert mon colis et mon rouge à lèvres.

IMG_7956
IMG_7964

Packaging simple et noir – couleur de l’élégance -, quelques arabesques grises ornent une partie du plastique. Néanmoins, je me trouve rapidement surprise et déçus par ce que je découvre. Le rouge à lèvres perle – on dirait qu’il transpire !-.
J’ai pourtant l’habitude de trimbaler mes rouges à lèvres avec moi dans la journée, même quand il fait chaud. Pourtant, aucun n’a jamais fait cela. De plus, mon colis n’a pas était au soleil avant que je l’ouvre, ni après. Est-ce que cela vous est déjà arrivé ?
En tout cas, bien perplexe, je suis allée le déposer dans ma salle de bain.

IMG_7975IMG_7979

J’ai attendu le lendemain matin pour voir si l’état du RàL évoluait – en espérant que les gouttes aient disparu comme par enchantement !-. Contrairement à ce que je souhaitais, c’était encore pire. En plus de perler, il s’est fendu à l’arrière.
J’ai rapidement contacter ma maman – c’est elle qui m’avait conseillé les produits alors je me suis tournée vers elle pour me plaindre, haha -, qui s’est chargée de prévenir le support Younique avec les photos à l’appuie. Evidement, cela est très récent alors je n’ai pas encore eu de retour concret.

IMG_7976

J’ai quand même pris la décision de le tester avec un pinceau – la patience et moi, ça fait deux ! -. La couleur me convient. Je la pensais plus foncée – plus bordeaux – mais cela ne me déplait pas vraiment. Je dois reconnaitre qu’après ma déception à la réception, je ne m’attendais à rien d’extraordinaire. Voilà le retournement de situation… Force est de constater qu’il tient vraiment bien. Mes autres rouges à lèvres ont été détrôné. Habituellement, mes RàL ne tiennent pas une demi-journée complète sans que je doive en remettre. Celui-ci je l’ai mis le matin, avant d’en remettre en début d’après-midi, après avoir mangé. Et très franchement, même après mon repas – de bonnes pâtes carbo’ – la couleur était encore bien présente, j’en ai remis seulement pour uniformiser. Il se démaquille également très vite et facilement – au vue de sa tenue, j’en doutais-.
Je l’ai trouvé vraiment hydratant, pour une fois mes lèvres ne se désèchent pas au fil de la journée en portant du RàL. En effet, il contient du Beurre de noyau de mangue et du beurre de karité pour hydrater et revitaliser la peau.
Puis, il tient mais il reste en place surtout. J’utilise un crayon à lèvres nude pour éviter que le RàL s’échappe mais contrairement à d’autres que j’ai pu essayer, il ne bouge – vraiment- pas ! Ce RàL est notre allié pour toute la journée !
D’ailleurs, autant le préciser, il ne contient pas de gluten, soja, parfum, parabènes, latex, sulfate, PABA, BPA ni de collagène.
Il existe en 15 teintes, ce qui laisse du choix. Toutefois attention : entre la couleur sur l’ordinateur et celle que vous recevez, il peut y avoir une légère différence, et c’est bien normal quand on se fie à une photo pour une commande en ligne.

IMG_8645

Pour un premier test Younique, je reste mitigée. J’avais eu de bons retours sur cette marque mais bien que le RàL ait une tenue incroyable avec une couleur éclatante, il ne me semble pas normal qu’il soit dégoulinant et se fissure à peine arrivé.
Cependant, ma chère petite maman m’a convaincu de tester quelques uns de leurs produits de teints. J’espère que je pourrais alors me faire une opinion plus affirmée que je vous partagerai à nouveau.

Sarah.

Rillettes de thon en 5 minutes

Je sais que la cuisine n’est pas le point fort de tout le monde – ce n’est toujours pas le mien je vous rassure – alors à juste titre j’ai pensé, après la longue recette de la semaine dernière, à vous poster quelque chose de beaucoup plus rapide à réaliser : des rillettes de thon. C’est quelque chose que j’adore faire, que ce soit en snack ou pour un apéro, c’est facile et excellent.

IMG_3746

Ingrédients :
Une boite de thon
2 carré frais Gervais
Le jus d’un demi-citron

IMG_3754

Préparation : Il suffit d’égoutter le thon, de l’émietter dans un récipient et d’y rajouter peu à peu les carrés frais puis le jus de citron. J’aime bien mélanger en écrasant avec une fourchette, ça permet d’obtenir une préparation homogène et plus facile à tartiner. Pour ceux qui le souhaitent on peut assaisonner de sel et de poivre, mais le thon étant déjà salé, je trouve que ces trois ingrédients se suffisent à eux-mêmes.

IMG_3747

Libre à vous de décider comment les déguster : sur un bon pain de campagne en tartinade ou avec des bâtonnets de crudités, laissez parler vos envies !

Marie

Routine visage, l’énergie retrouvée !

Les beaux jours s’en viennent ! La chaleur arrive, bien qu’elle soit encore timide en ce mois de juin. Le soleil tantôt tente de dorer nos peaux encore pales, tantôt camoufle ses rayons derrière quelques nuages ou brins de pluie mais la douceur des vacances s’annonce.
Pour ma part, me voici enfin en vacances – sans vous narguer, soyez-en assurés !-. Néanmoins, le stress des examens m’a contraint à négliger ma peau, m’infligeant fatigue, cernes prononcées, teint terne, le tout accompagné de petites imperfections. Je vous rassure, tout va mieux. J’ai trouvé exactement ce qui me convenait :
La game Energise chez Nutrimetics.

IMG_7920

Il s’agit de cinq produits. Cinq produits qui m’ont conquis. J’avais déjà essayé certains articles Nutrimetics qui m’avaient plu mais que je n’utilise plus. Mon type de peau ayant changé – Merci de t’en être allé vilaine Acné !-, ils ne me convenaient plus, bien trop riches et nourrissants. Cependant, la game Energise n’a pas les même vertus. Elle hydrate, donne de l’énergie, et permet à notre chère visage de combattre tant bien que mal le stress qu’on lui inflige.
Commençons par le commencement. Le nettoyant visage, sous sa texture gel transparente, permet d’éliminer les impuretés. Il est composé d’extraits de betterave, de fleur de pagode, de feuille de taro, d’abricot et même de guimauve. Pour ce qui est de l’odeur, elle est très légère, peu perceptible. Doux et frais, je l’utilise chaque matin. Le soir également, mais seulement après m’être démaquillée avec une eau micellaire. Pour l’application, c’est avec les mains le plus souvent mais j’use parfois d’un coton. Simple et efficace, il ne reste plus qu’à rincer à l’eau pour une peau toute propre et toute douce ! Une demi-noisette suffit, me permettant de d’amortir convenablement ses 19€.

IMG_7923

Ensuite, vient l’étape la plus facile de mon petit rituel quotidien. Je me saisis de mon Tonique Vitalité, l’éloigne de 30 cm de ma face, ferme les yeux, et pulvérise 3 à 4 pression de celui-ci. Sous forme de brume, ce tonique hydrate ma peau, l’apaise, et permet de resserrer les pores. Mon visage respire la bonne humeur. Lui aussi coute 19€ mais dure longtemps.

IMG_7937.JPG

Cependant, je ne m’arrête pas là. C’est au tour de la crème d’entrer dans la danse. Deux pots similaires : Un pour la nuit, l’autre pour le jour. Légères, ces deux crèmes hydratantes ont une texture gel agréable et onctueuse, qui fait rapidement corps avec la peau. Ainsi, j’applique le Gel-Crème Booster – 31€ – le matin et la Crème SOS Nuits – 33€ – le soir, cette dernière possédant des propriétés hydratantes plus importantes.

IMG_7932

Ah, mais me voici démasquée ! Sur les photos, la crème nuit n’apparait pas… J’avoue tout ! Je l’ai déjà terminé et n’ai pas eu le temps d’en racheter. En attendant, j’applique celle qu’il me reste matin et soir.

IMG_7931

Pour finir cette routine bi-quotidienne, mon sauveur ! Oui, rien que ça. Le Contour des Yeux Anti-Fatigue. Il est à 20€ ce tout petit. Néanmoins, s’appliquant seulement sous les yeux et une petite quantité suffisant, cela fait plus d’un mois que j’ai recours à lui et visiblement je n’ai pas encore vidé la moitié du contenant. Je sens mon regard moins noir, terne et fatigué. Aussi loin que je m’en souvienne, je suis cernée. Deux petits creux bleu sous les yeux. Mon grand-père se plait à dire que je suis « fatiguée de naissance », ce qui me fait bien rire. Ce contour des yeux n’a pas effacé mes cernes, elles sont toujours là, mais pour une fois, je sens un mieux. Je me sens moins fatiguée. Est-ce l’effet des produits ou des vacances ? J’opte pour un combos des deux. D’autant plus qu’en ce moment, je ne me maquille pas tous les jours pour laisser respirer ma peau – et je crois qu’elle me dit merci !- .

IMG_7934.JPG

Il faut ainsi compter presque 120€ pour l’ensemble de ses produits, ce qui n’est pas à la porté de tous j’en conviens, mais les résultats sont – à mon gout – à la hauteur ! Ils sont efficaces et durent relativement longtemps. L’idéal c’est de guetter, il y a régulièrement des offres ou promo’. La marque Nutrimetics se positionne également contre les tests sur les animaux et propose des produits pour tous types de peau, en adéquation avec les bienfaits des richesses de la nature.
Ravis de ces produits, j’avais aussi essayé leur stick à lèvre, le Soin Traitant Intensif des lèvres Nutri-Rich. Malheureusement, ce fut une véritable déception. Il faut en remettre régulièrement et pour 17€, je le trouve peu efficace pour les lèvres abimées. Je lui préfère de loin le Petit Marseillais – Karité, Aloès, Cire d’abeille ou Karité, Amande douce, Huile d’argan font mon bonheur pour moins de 3€-.

Sarah.

Forêt noire en 7 étapes

Une recette sucrée… je crois que c’est ce que je préfère écrire et réaliser. Mais cette fois-ci, ce n’est pas moi qui m’y suis attelée, c’est ma mamie. Vendredi 10 juin, c’était l’anniversaire de ma maman, et comme tous les ans, elle lui a préparé son dessert préféré : la forêt noire.

IMG_3711

Ce n’est pas compliqué, mais ça demande du temps… beaucoup de temps… comptez 45 minutes de cuisson, 12h de repos + le dressage… Il est recommandé de faire le gâteau la veille et de le monter le lendemain.

IMG_3717

Pour ceux qui n’aimeraient pas les cerises, vous pouvez imaginer une variante avec des fraises ou des framboises. C’est ce pour quoi j’avais opté lors de la St Valentin pour mes forêts noires miniatures !

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes) :
500g de cerises griottes dénoyautées au naturel
4 œufs
125g de sucre blanc
125g de beurrefondu
250g de farine
1 cuillère à café de levure chimique
60g de poudre de cacaodu noir de préférence
125g de chocolat noir
50 cl de crème fraîche
3 cuillères à soupe de sucre glace
3 cuillère à soupe de kirsch
Quelques cerises confites pour la décooptionnel, on peut aussi utiliser les griottes
Une pincée de sel
Un peu d’eau

Préparation :
1. Battre les jaunes d’œufs, le sucre blanc et environ 6 cuillères à soupe d’eau, jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Puis y ajouter le beurre fondu (sans cesser de battre), la farine tamisée, la levure et 50g de cacao en poudre.

2. Battre les blancs en neige avec une pincée de sel et les incorporer délicatement au premier saladier.

3. Beurrer un moule à manqué de 22 cm de diamètre, y verser la préparation, la laisser cuire environ 45 min à thermostat 4 (120°C) et laisser le gâteau reposer pendant 12h. Puis le découper en trois disques de même épaisseur à l’aide d’un couteau scie.

4. Fouetter la crème fraîche pour la monter en chantilly après l’avoir diluée avec un peu d’eau glacée et la sucrer légèrement avec le sucre glace.

5. Mélanger l’alcool avec le même volume de jus du bocal de cerises et imbiber les trois disques.

6. Sur le premier disque, étaler un tiers de chantilly et disposer la moitié des cerises, recouvrir du deuxième disque, réitérer l’opération et recouvrir du troisième disque. Étaler le dernier tiers de chantilly sur le dessus et les cotés du gâteau, lisser les bords et recouvrez le chapeau avec les 10g de cacao en poudre restant.

7. Râper des copeaux de chocolat sur le haut du gâteau pour la déco et finir par disposer quelques cerises confites. Tadammm !

IMG_3727

Marie

Mon sérum maison / Peaux grasses et à imperfections

J’ai ENFIN passé le cap. Ça fait des mois que je cherche un sérum adapté à ma peau – que je pense vous commencez à connaître maintenant ahah – mais je n’en trouvais pas. Toujours trop nourrissant, trop agressif, pas assez pénétrant… À chaque fois, j’étais déçue. Puis, je me suis demandée pourquoi je me lancerai pas moi-même dans sa confection. Je savais exactement – après plusieurs recherches – quels produits étaient adaptés à mon type de peau mais aussi ceux qui ne l’étaient pas. Et ni une, ni deux, j’ai passé commande sur le site Aromazone.

IMG_3705

Il me fallait d’abord une base à laquelle je pourrais mélanger les huiles essentielles que je souhaitais ; pour cela j’ai choisi l’huile de Jojoba. J’en avais déjà entendu parler, mais c’est vrai qu’en ayant la peau grasse on a souvent du mal à comprendre qu’une huile peut être la clé. Pourtant, c’est simple : l’eau et l’huile ne sont pas miscibles alors que l’huile et l’huile le sont. Le meilleur moyen de traiter l’excès de sébum et de l’éliminer est donc de le faire avec ce qui s’en rapproche le plus !

L’huile de Jojoba est une huile sèche, elle pénètre quasi instantanément et ne laisse aucune sensation de film gras sur la peau ; elle est aussi calmante et assouplissante. J’en ai mis jusqu’aux trois quarts – même un peu plus – de mon flacon en verre et j’y ai ajouté ensuite mes huiles essentielles.

Les H.E sont très concentrées, il ne faut pas en abuser. J’ai fais ce sérum pour la nuit mais si certaines voudraient s’en concocter un pour la journée, il faut faire attention aux propriétés de chaque H.E ; certaines sont photosensibilisantes, c’est-à-dire qu’il ne faut pas en appliquer avant exposition au soleil sous risque de se brûler la peau. Moi j’ai ajouté environ trois gouttes de chacune des H.E suivantes :

H.E de tea tree : antibactérienne, élimine les boutons d’acné ;
H.E de lavande : cicatrisante et régénérante ;
H.E de thym : purifie les peaux à problèmes ;
H.E d’eucalyptus : tonifiante ;
H.E de pamplemousse : traite les peaux grasses.

IMG_3706

Une fois toutes mes huiles ajoutées, j’ai complété mon flacon de nouveau avec de l’huile de jojoba, je l’ai refermé et j’ai remué énergiquement. Avant chaque utilisation je n’oublie pas non plus d’agiter afin de tout bien mélanger. J’applique ce sérum tous les soirs depuis quelques semaines et deux grandes différences sont notables : mon grain de peau est affiné, j’ai moins d’imperfections et je brille aussi beaucoup moins au cours de la journée.

Je n’ai pas mis de conservateur mais à priori ça se garde de 3 à 6 mois, et ça se vide lentement car quelques gouttes suffisent.

P.s : Le premier geste à faire est de déterminer son type de peau pour savoir quels sont les problèmes à traiter. Je ne ne suis ni homéopathe ni naturopathe et je ne connais pas tout loin de là… alors je souhaitais tout de même vous préciser qu’il faut absolument se renseigner via internet mais aussi en pharmacie afin d’éviter toutes allergies ou brûlures possibles avant de se lancer dans ce genre de chose.

Marie

Muffins fruits rouges et chocolat noir amandes

Et si dimanche rimait avec recette ? – je sais ça ne rime pas –. C’est un bon jour pour agrémenter la catégorie cuisine, non ? C’est vrai quoi, le dimanche on est – pour la plupart – à la maison, en pyjama, et en quête d’occupation. C’est souvent ce jour-là, que, personnellement, je teste de nouvelles recettes ou que je tente de revisiter mes classiques pour les perfectionner. J’aimerai instauré ce petit rituel : une semaine, une recette. Qu’en dites-vous ?

IMG_3502

Dimanche dernier j’étais invitée à célébrer la fête des mamans chez mon copain. Qui dit repas de famille dit aussi grande tablée et quoi de mieux lorsqu’on est nombreux que de cuisiner des bouchées individuelles ? J’aime bien faire ça, de toutes sortes, pour tous les goûts, c’est facile à préparer, à décliner mais surtout facile à manger !

IMG_3500

J’ai décidé de cuisiner des muffins à ma façon avec une pâte u l t r a simple.
La recette vaut pour 11 muffins environ.

Ingrédients :
1 œuf
5 cuillères à soupe de lait
50g de beurre – à faire fondre au micro-onde –
150g de farine
1/2 sachet de levure chimique
2 cuillères à soupe de sucre blanc ou roux
+ garniture au choix : pépites de chocolat, pignons, amandes, noisettes, nutella, fruits rouges, pommes, bananes…

Préparation : Je prends deux saladiers et je mélange d’un coté les ingrédients secs (farine, levure et sucre) et de l’autre les ingrédients liquides (œuf battu, lait, beurre fondu). Je creuse ensuite un puits dans la base solide et j’y verse en trois fois, ça évite les grumeaux, ma base liquide – je mélange évidement à chaque fois –. À cette préparation un peu collante j’y ajoute la garniture que je souhaite : fruits rouges (frais sinon les surgelés font trop d’eau à la cuisson) pour les uns et pépites de chocolat noir et amandes effilées pour les autres. J’enfourne enfin le tout 12 minutes – à surveiller, ça varie selon les fours – et ça à 200°C sur le mode « chaleur tournante » c’est la cuisson normale il me semble. Il faut les sortir encore mous car en refroidissant ils durcissent et se figent.

IMG_3503IMG_3501

Peut-être vous l’aurez remarqué, mais je mets uniquement les photos des recettes finies sur le blog et pas de la préparation, d’abord parce que je les trouve simple et je ne vois pas forcément la nécessité de les illustrer (par exemple dans ce cas là) mais aussi car je cuisine la plupart du temps seule et que j’aime bien mettre la main à la pâte – dans tous les sens du terme – c’est-à-dire que je me retrouve souvent avec les doigts qui collent et donc pas vraiment la possibilité de prendre des photos.

Je voulais savoir si ça vous posez problème et si peut-être vous préféreriez avoir plus de photos pour mieux comprendre ou même des vidéos ? J’en ai monté une il y a quelques temps mais je n’ai pas de Mac et malheureusement Movie Maker à ses limites. Il ne me reste plus qu’à y ajouter la voix off, est-ce que ça vous tenterait ou le format des billets de blog vous est plus familier et plus agréable ? J’ai besoin de vos avis positifs ET négatifs pour améliorer la qualité de ce que je vous propose – je vous attends en commentaires ! –

Marie

Samoussas Chèvre-miel

Je suis une adepte de la salade de chèvre chaud, avec un peu de miel sur un bon pain de campagne, mais l’été arrive et avec lui nos envies de manger plus léger, plus frais . Alors pour les petits malins qui ont envie de se faire plaisir, sainement et pour pas cher, cette recette est faite pour vous !

IMG_3461

Depuis le temps que j’en avais envie, je me suis enfin décidée à les faire.
Je suis team #sucrésalé, j’adore ça et encore plus pour la combinaison chèvre-miel : une pure tuerie. En plus, rien de plus simple, c’est sûrement la recette la plus rapide que je vous ai présentée jusque-là.

IMG_3458

Ingrédients :
5 feuilles de riz
1 bûche de chèvre de 200g ou 200g de chèvre frais – ici, j’ai utilisé une bûche car c’est ce que j’avais dans mon frigo, et une fois mixée on lui retrouve la même consistance que le chèvre frais, à vous de voir ce que vous avez à disposition –
1 grosse cuillère à café de miel – à faire fondre au micro-ondes –
Pignons de pin
Poivre
Thym – optionnel, je n’en ai pas mis –
1 œuf
Un peu d’huile

Pour la préparation, rien de plus fastoche : je coupe ma bûche en petits morceaux dans un verre doseur – j’aime bien l’utiliser quand j’utilise mon bras mixeur, ça évite de retapisser la cuisine… ça sent le vécu –, j’y ajoute mon miel fondu et je mixe le tout. Quand j’ai une mixture homogène, je poivre, je rajoute mes pignons et je mélange une dernière fois à la fourchette – ou cuillère – pour ne pas les casser et laisser ce côté croquant.

Il suffit maintenant de découper chaque feuille de riz en deux et de plier les samoussas – avec cette préparation, j’ai pu en faire 10 -, je vous laisse une petite image trouvée sur internet pour vous expliquer comment on fait mais c’est super simple – et souvent indiquer sur le paquet de feuilles de riz -. Veillez à ne pas trop mettre de farce, ça risquerait d’être compliqué pour le pliage, de déborder à la cuisson et aussi d’être trop écœurant.

samouuuuu

Après ça, je casse un œuf que je mélange et qui va m’aider à coller les bords puis j’en badigeonne sur toute la surface recto-verso de mon triangle et je fais de même avec l’huile : ça me permettra d’avoir une jolie couleur dorée à la sortie du four.

Enfin, on préchauffe le four à 200°C puis on les enfourne 6 minutes en cuisson normale et 2 minutes sur le mode grill – à surveiller pour ne pas les laisser cramer non plus! -. Et… c’est prêt !

Je les ai servi avec un peu de salade et c’était délicieux !

IMG_3464

Marie

Masque purifiant / Caudalie

Chose promise, chose due, je vous reviens aujourd’hui pour vous parler de mon masque préféré du moment…

Toujours et toujours en quête du saint graal qui éviterait à ma peau de briller au cours de la journée, je me suis tournée il y a quelques mois vers le masque purifiant de chez Caudalie. J’en avais déjà longuement entendu parler, et je voulais me faire mon propre avis…

IMG_3476

Je dois tout de même avouer que le prix me rebutais un peu : près de 19 euros, c’est pas le budget que j’accorde généralement à ce type de soin même si pour sa contenance (75ml) c’est tout à fait raisonnable, surtout pour un produit à 94 % d’origine naturelle et dont une petite quantité suffit à couvrir les zones à traiter !

IMG_3477

J’ai lu beaucoup de revues dans lesquelles il est mentionné que le masque est difficile d’application et pas du tout homogène, mais je ne trouve pas. Je l’applique – deux fois par semaine – à l’aide d’un pinceau à fond de teint (que je nettoie bien sûr soigneusement après chaque application) une fois sur le visage entier, une fois uniquement sur la zone T, puis je le laisse poser une quinzaine de minutes. J’aime bien dépasser la durée conseillée pour les masques – ici 10 min -, j’ai toujours l’impression que ça marche mieux – oui, c’est dans la tête, je sais -.

IMG_3472

À la sortie du tube, le produit à un effet blanchâtre (dû à la présence d’argile) mais dès l’application – une fine couche suffit – il devient presque transparent, c’est frais, agréable et surtout confortable : pas de tiraillement ni de sensation de dessèchement, ce à quoi on pourrait pourtant s’attendre avec un masque purifiant. Il sèche doucement et surtout ne craquelle pas – j’ai horreur de ça ! -.

IMG_3474

Je le retire très facilement avec un gant imbibé d’eau tiède, en un passage, c’est fait ! Après ça, mes pores sont resserrés, ma peau a directement un effet matifié, qui va perdurer pendant plusieurs jours mais elle n’est pas pour autant déshydratée : elle est douce, souple et repulpée !

Autant vous dire que je ne regrette absolument pas de l’avoir acheté et que je compte bien l’avoir comme meilleur allié pour cet été !

Marie

Rouges à lèvres liquides et mats / Me Now

Un rouge à lèvres qui tient toute la journée sans couler, filer, s’estomper, s’effriter et s’effacer ? Ça fait beaucoup de conditions… Mais, suite à plusieurs revues lues un peu partout sur internet, j’ai voulu moi aussi tester les fameux rouges à lèvres liquides à effet mat de la marque « Me Now ».

IMG_3083

J’arrête de suite celles et ceux qui font très attention à la composition de leur make up, car clairement aucune compo n’est indiquée, impossible de se renseigner dessus et au vue de leur tenue extrême je suppose qu’ils sont loin d’être 100 % bio…

– je tiens quand même à préciser que j’ai d’abord fait un test au creux de mon coude et que je n’ai fais aucune réaction allergique ayant tout de même une peau très sensible, je vous conseille d’en faire un aussi. –

IMG_3082

Tenue extrême ? OUI ! Aucun de mes rouges à lèvres ne tient aussi bien : j’ai beau manger, boire, travailler, sortir, la tenue est impeccable. Quelques fois, en fin de journée, ils commencent à s’estomper au centre des lèvres mais rien de très visible ou gênant.

Pour ce qui est de l’application, je la trouve très facile, même pour les couleurs les plus sombres : elle se fait grâce à un embout mousse très long qui permet d’éviter de gaspiller le produit. Attention cependant à ne pas trop dépasser, car quand c’est fixé, difficile de l’enlever (mdr regarde les swatchs tu comprendras) ! Ils sèchent de manière relativement rapide et homogène (10/15 secondes selon la couche appliquée), certains peuvent ensuite un peu coller (comme un léger gloss) alors qu’on ne se rappellera même plus les avoir appliqués pour d’autres. Par contre, aucun transfert garanti et un effet mat parfait !

IMG_3085

– le photophore vient de chez le chocolatier Jeff de Bruges –

Une multitude de teinte est proposée (entre 20 et 40 selon les sites) mais certaines sont très similaires, je vous conseille de regarder des swatchs en vidéos sur Youtube pour vous faire une meilleure idée. Les rouges à lèvres sont classés par numéro et donc faciles à retrouver. Je m’étais aidée personnellement de cette vidéo : ici. Les prix sont eux aussi variables, de 1eu l’unité à 6eu suivant les sites et les teintes (avec ou sans frais de port)… Je vous laisse farfouiller ici pour trouver les meilleures offres ! Des fois, il est aussi possible de commander des lots mais sans choisir les teintes.

J’en possède déjà 13 dont je vous met les swatchs ici ainsi que leurs numéros s’ils vous intéressent !

ME NOW 1

ME NOW 2

Marie

Palette 9 Artist Shadow / MUFE

Cela fait un petit moment que je n’ai pas parlé make up sur le blog, et encore moins coup de coeur. Mais me voilà aujourd’hui de retour pour y remédier, avec une véritable merveille : la 9 artist Shadow de Make Up For Ever dont je suis tombée raide dingue.

À défaut de me trouver une palette de contouring à prix abordable et sans sous-tons orangés dans les nombreux onglets du site de Sephora, je me suis mis en quête de la palette yeux parfaite*, et sans prétentions, je l’ai trouvée !

* Parfaite pour moi, c’était celle qui rassemblerait toutes les teintes nudes que j’aime, qui me permettrait de me maquiller de jour comme de nuit, qui comporterait un miroir et qui en plus de ça, serait pratique à transporter. Et celle-ci regroupe toutes les qualités requises. Tout y est sauf peut-être une couleur crème matte pour unifier la paupière mobile les jours de grosse flemme. Du satiné, de l’irisé, du métallisé et du mat en passant du crème au brun. Les images parlent d’elles-mêmes.

IMG_3029     artist-shadows-palette-nude-make-up-for-ever

Comme on peut le voir sur les swatchs (faits ligne par ligne), la pigmentation est au rendez-vous, et pas qu’un peu ! En un seul passage on a une couleur prononcée et de jolis reflets, pas besoin donc, d’utiliser un pinceau humidifié. 9 teintes aussi spectaculaires les unes que les autres, une texture crémeuse, veloutée, je dirai même soyeuse qui se travaille merveilleusement bien. Les fards ne sont absolument pas poudreux (contrairement aux Nakeds) mais l’estompage reste pourtant très facile. La matière se fond parfaitement avec la peau, les teintes sont modulables et s’appliquent aussi bien au doigt qu’au pinceau.

IMG_3038     IMG_3039

Dans la boîte, on retrouve aussi un petit livret, un « manuel » pour les jours sans inspirations avec trois maquillages proposés : chic, naturel et smoky. Divisés en plusieurs étapes et bien expliqués malgré parfois quelques petits soucis de traduction !

IMG_3033     IMG_3036

Une véritable révolution dans le monde du make up, proposée au prix de 39 euros seulement chez Sephora, mais maintenant soldée à 27 euros (sold out sur le site mais rendez-vous vite en magasin, c’est comme ça que je me suis procurée la mienne). Attention, c’est une édition limitée.

Si je ne devais vous conseiller qu’une seule palette, pour débutantes ou confirmées, ce serait celle-ci sans hésiter ! 9 teintes y sont proposées mais elles ont tellement de reflets qu’elles offrent une infinité de possibilités.

Marie

Dagobear, au bonheur des hommes

Bien le bonjour mes kiwis jolis !

Aujourd’hui je découvre Dagobear, et à J-2 de la fête des pères, je ne pouvais pas garder ça pour moi !

Qu’est-ce donc ? Une marque qui met l’homme à l’honneur en lui proposant sous vêtements et accessoires.

L’emblème de Dagobear, c’est l’ours roi. N’est-ce pas bien trouvé ?! On sait bien que les hommes sont de vrais ours, de gros nounours même, et avec une marque de sous vêtements pour eux, ils peuvent être comblés !

Avec tous les magasins de lingerie pour femme, il leur fallait bien le leur…

Ainsi chez Dagobear, qu’il soit plutôt caleçon ou plutôt boxer, l’Homme peut trouver son bonheur. Mais ça ne s’arrête pas là ! Il préférera peux-être arborer fièrement le Wrap, qui semble allier à merveille le confort du boxer à l’apparence décontractée du caleçon.

Des sous vêtements, mais pas que !

Cravates ou noeuds papillon mais aussi chaussettes, ceintures ou lunettes de soleil.

Et puis, pas besoin d’avoir un prétexte comme la fête des pères… Tout récemment, Dagobear a lancé sa première gamme de shorts de bain. Avec ce beau soleil, pourquoi se priver ?! Des maillots bicolores, cinq au total, vendus dans leur petite pochette assortie. Ils ont le sens du détail et on dit oui !

Idée cadeau ou bonne adresse à conseiller à ses messieurs, des couleurs et de la qualité : une bonne dose de bonne humeur !

Mes coups de coeur de la marque ?

Le maillot Orange et Bleu : Couleurs vives et fraiches, c’est un short de bain qui va à l’essentiel en chantant « Soleil, Vacances et bonne humeur ! »

La ceinture tressée bleue foncée et la tressée bleue et blanche : Tressée, la ceinture rappelle un peu le style marin, dans l’air du temps et sans trous, monsieur peut la serrer à sa convenance. Quand pratique et esthétique font bon ménage, on aime ça !

Les lunettes : Faites en bois, chaque paire est retravaillée à la main. L’objet banal et incontournable de l’été devient unique et plus que trendy ! Je pense pouvoir dire qu’il s’agit là de mon gros coup de coeur de la marque !

Je vous laisse vous faire votre avis avec quelques photos du shooting de leur collection, donnez moi en des nouvelles mes kiwis mignons !

-S.

IMG_5838IMG_7301IMG_5010IMG_5513IMG_5519IMG_5548IMG_5226IMG_5101IMG_6197 IMG_6217IMG_7429IMG_7336IMG_7497IMG_5348IMG_5333IMG_6868IMG_7047IMG_7356IMG_7001IMG_7377

Wesh Ganesh, un style sans prise de tête

Buongiorno mes Kiwis mignons !

Ça y est ! Les vacances approchent, les examens se terminent, les oiseaux chantent et le soleil les accompagne.

Aujourd’hui, je vous propose de faire une découverte.

Une nouvelle marque clothing émerge sur la toile et les premiers modèles ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez.

Et comme chez Les Petits Kiwis, on aime bien ce qui est tout nouveau tout beau, on vous présente Wesh Ganesh !

Un brin moqueur,

une marque à l’avenir prometteur.

De l’ambition et de la dérision,

de quoi soulever des passions !

Wesh Ganesh, qui est-ce ?!

Un graphiste et web designer du Sud de la France qui va nous en mettre plein la vue avec ses graphismes et ses rimes cinglantes et cinglées.

Wesh Ganesh, c’est quoi ton style ?!

« C’est une mode qui ne se prend pas la tête, un peu comme vous ! Des mots d’esprit pour le garder ouvert, des visuels à la fois street et trendy, pour tous et toutes.

Un mélange de tradition et de modernité, des références intemporelles et un soupçon de dérision politiquement incorrecte.

Porter Wesh Ganesh, ce serait comme faire du bruit sans ouvrir la bouche. 

Une invitation silencieuse à la déconne ! »

Vous pouvez déjà suivre Wesh Ganesh sur Insta’, Facebook et Twitter. Pour le site, il est encore en préparation.

Ça va arriver vite, et en plus, vous pourrez vous vanter d’en avoir fait la découverte avant les autres. En tout cas moi, je suivrai ça de près et je vous en reparlerai en image quand les premières pièces gagneront les rues…

Alors les Kiwis, êtes-vous curieux de voir ce que la marque prépare ? Vous en avez à nous faire découvrir aussi ? 

-S.

11058716_816049615156040_9191004861654402041_n11150533_818284571599211_3803363655361040247_n

11182308_818544011573267_7317339307013039845_n

9502_816504788443856_3745060583355027845_n

Les vrais pancakes américains

J’ai un sérieux problème avec la bouffe – mais promis je me soigne – et depuis quelques temps je ne peux m’empêcher de tester de nouvelles recettes, simples et relativement connues mais que je n’avais jamais essayé auparavant. je pense qu’avec tout ce que je cuisine en ce moment, je vais sûrement vous bombarder d’articles là-dessus, alors si vous n’aimez pas ça, c’est le moment de vous manifester !

Le dimanche, c’est le jour du repos et de la détente mais aussi de la journée cocooning où l’on peut s’accorder quelques excès – comme manger un pot de Ben & Jerry’s devant un film – À l’heure du goûter la semaine dernière, j’ai enfin voulu « cuisiner » une recette qui me faisait de l’œil depuis des années : les fameux Pancakes américains. croyez-le ou non, mais je n’en avais jamais mangé auparavant ! – et c’était peut-être pas plus mal vu comment j’y suis devenue accro

La recette est on ne peut plus simple : on mélange 3 oeufs, 200g de farine, 3 cuillère à soupe d’huile d’arachide, 20cl de lait, 1 sachet de levure chimique et 1 cuillère à soupe de sucre (je n’en mets pas trop car je les mange avec du nutella, mais dosez le sucre à votre convenance !). on obtient une pâte mi-liquide, mi-épaisse : moins fluide que la pâte à crêpe par exemple.

Pour les cuire, il faut une tonne de beurre dans votre poêle pour éviter qu’ils accrochent, mais aussi pour leur donner cette jolie couleur dorée – pas trop visible sur les photos… c’était mes premiers, j’en ai cramé quelques uns – et ce bon goût.

Bonne dégustation !

IMG_1524 IMG_1518 IMG_1516 IMG_1515 IMG_1512 IMG_1511

Shopping en ligne « Rad »ieux chez Rad

Youpla boum tagada tsoin tsoin !

Je tarde un peu avec mon article mais j’ai reçu juste avant Noël ma commande Rad ! #RadShop

* Joie intense ! *

Boutique en ligne qui regroupe différentes marques, je passais régulièrement sur leur site. J’adore ce qu’ils proposent.

Et puis, à force de passer des heures sur Rad.co il fallait que je passe à l’acte !

36,85 € plus tard, voilà que j’ai finalement cédé à la tentation avec un sweat-shirt accompagné d’un bonnet.

Profitant d’une livraison gratuite et d’une réduction sur le sweat (j’ai profité du Cyber Monday), je suis comblée.

Par contre, ayant commandé avant les fêtes de Noël, je m’attendais à un retard sur la livraison.

Mauvaise que je suis… 7 jours après j’avais reçu ma commande !

J’étais en cours quand elle est arrivée donc suis allée la récupérer dans une presse relais près de chez moi.

D’ailleurs, il était très sympas ce monsieur de la presse, il trouvait ma réception plutôt cool et voulait même la garder.

Ah non hein, je ne céderais pas ! 

J’ai opté pour deux articles de la marque Gone.

«Gone est une toute jeune marque française née en 2013 dans le quartier Nord de Paris. Influencés par le quotidien des uns et des autres, les vêtements conçus par le collectif sont hautement expressifs et interpelleront.»

Sweat bordeaux : CosyCosy, très doux et confortable.

Bonnet noir : Qui fait succès et dont je ne me sépare plus.

Tous deux arborés d’un «Crapule» narquois.

Des articles originaux, plein d’humour, arrogants à souhait, une livraison rapide, les remerciement de l’équipe…

Que dire de plus ?!

  • «À quand la prochaine commande ?»

Comme j’ai tardé à écrire l’article, les -50% auxquels j’ai eu le droit pour le pull n’y sont plus.
Toutefois, période de solde oblige, d’autres nombreuses bonnes affaires sont à effectuer !

Et d’ailleurs, oui… Je viens de céder à nouveau ! Je vous en parle bientôt !

(Je vous laisse quelques photos mais ayant oublié mon appareil photo dans le sud de la France, vous ne les verrez pas portés)

Alors les Kiwis, connaissiez-vous Rad. ? Qu’en pensez-vous ? On se laisse tenter pour les soldes ?

-Sarah.

IMG_7312 IMG_7315 IMG_7319 IMG_7327 IMG_7328

#JeSuisCharlie

Hello mes Kiwis Jolis,

Alors voilà, aujourd’hui j’écris en réaction aux tristes événements d’hier.

Douze morts. Morts pour avoir été libre de s’exprimer. Une liberté qui les a pourtant condamné.

Non. Le monde est décidément trop con. Il s’est mis à tourner à l’envers sans qu’on ne me prévienne ?! Enfin, surement pas, depuis l’aube des temps la violence est souveraine du monde.

Notre liberté d’expression, on la doit à la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Donc visiblement, certain ont encore beaucoup à apprendre. Il se passe quoi ? Faille temporelle ? Vous venez du passé et vous, le 26 aout 1789, vous ne connaissez pas ?

Article Onze de cette Déclaration :

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. »

-N’est-ce pas plus honorable de sortir un stylo plutôt qu’une série d’armes lourdes ?

Qui êtes vous, pour vous permettre de juger de qui doit vivre ou non ? Oui, qui êtes vous ? Ces hommes signaient leur dessins, ils n’avaient pas peur de dire qui ils étaient. Vous, vous fuyez.

Vous vouliez les faire taire. Aujourd’hui, par votre intervention, on n’a jamais autant entendu parler de Charlie Hebdo à travers le monde.

Vous avez mal choisis vos armes.

Sortez vos crayons les Kiwis !

-Sarah, #JeSuisCharlie

charlie-willis

-Willis

10896933_900547279964435_4425084769637199597_n

-Stéphane Moussin

1606894_10153190142263296_7127684155479212678_n

-Antoine Mestre

10750381_10203530381367984_2650875838754898974_o-Sarah

Pomme de reinette et pomme d’api

Rassurez-moi, on connait toutes et tous cette sensation du « j’ai pas faim mais j’ai trop envie de manger!!! » ? bon, eh bien bonne nouvelle pour vous, je vous ai concocté une recette gourmande mais que très peu calorique et carrément parfaite pour la transition automne/hiver.

À déguster froide ou chaude, pour les plus frileu(ses)x d’entre vous, je vous propose de revisiter les pommes au four ! personnellement, j’en raffole, ça a un bon goût et ça cale bien pour le goûter avec une ou deux galettes bretonnes à côté. bien sûr, on évite d’exécuter la recette de nos grands-mères à la lettre et on fait preuve d’un peu d’imagination !

Pour ma part, j’ai fourré ma pomme à l’aide de gelée de groseille – faite maison of course -, mais vous pouvez aussi le faire avec du miel, de la confiture, du beurre de cacahuètes ou bien encore du caramel au beurre salé. ce qui importe c’est de donner une touche sucrée et gourmande à notre fruit, un côté original !

Pour la préparation, rien de plus simple que cette recette. on évide une reinette – on enlève le trognon – et on la fourre avec l’assortiment choisi, ici donc de la gelée de groseille. on la dispose dans un plat allant au four et on lui ajoute dessus une noix de beurre. on enfourne le tout 30 minutes à 180° et on se régale
avec une boule de glace vanille pour les plus gourmand(e)s -.

Bonne dégustation.

Êtes-vous aussi dingues que moi de ces desserts fruités,
plutôt simples à réaliser ?
Allez-vous oser un peu d’imagination dans vos plats ? 😉
Je veux tout savoir !

M.

IMG_0466

IMG_0467

IMG_0468

Des sablés dorés

Hello ! – oui je sais j’avais dis un article par jour… mais pour ma défense j’avais rajouté un « peut-être » et surtout un « qu’en dites-vous ? » auquel vous n’avez pas donné de retours -. nous sommes actuellement débordées (je crois que c’est le mot, Sarah, non ?) avec nos partiels et nos révisions. MAIS nous tenons le coup et nous allons essayer d’assurer le maximum d’articles en cette période de Noël – que personnellement, malgré les partiels, j’adore -.

J’aime beaucoup faire la cuisine, mais surtout j’aime les choses « vite faites bien faites ». c’est pourquoi je vous propose aujourd’hui une recette aussi facile que rapide et économique ! les fameux sablés de Noël.

Ingrédients :perso je fais tout au pif de façon à obtenir la pâte que je veux mais je vous donne les valeurs théoriques tout de même – 1 œuf + 1 jaune d’œuf, 80 grammes de sucre, 100 grammes de beurre fondu, 125 grammes de farine, de la cannelle.

Je commence par mélanger mon sucre et ma farine, auxquels je rajoute un œuf. J’ajoute ensuite le beurre fondu et mélange jusqu’à obtenir une pâte homogène, sans grumeaux enfin je rajout ma cannelle en poudre (quantité à ajuster selon le goût souhaité). je viens ensuite malaxer le tout à l’aide de mes mains afin d’obtenir une « boule » consistante, si celle-ci vous paraît trop grasse rajoutez de la farine – je garde toujours mon pot de farine jusqu’à la fin des recettes, il va encore nous servir plus tard -.

Quand ma boule est bien formée, je couvre le récipient qui la contient à l’aide d’un torchon et je la laisse reposer une quinzaine de minutes. je viens ensuite l’étaler sur une plaque à l’aide d’un rouleau à pâtisserie et grâce à des emportes pièces, je viens découper les formes que je souhaite en saupoudrant de farine si ma pâte à tendance à coller. *facultatif : à l’aide d’un pinceau je tartine chaque sablé de jaune d’œuf afin de leur donner une couleur dorée (vous verrez que je ne l’ai pas fait).

J’enfourne enfin le tout environ 10 minutes au four, à 180°. *attention : la cuisson est le plus important, il faut bien la surveiller car selon l’épaisseur de vos sablés, ils cuiront plus ou moins vite… et tadam voici le résultat de nos xmas sablés !

Et vous, quelles sont vos recettes de Noël préférées ?

LOVE.

M.

IMG_0926

IMG_0927

Ally McBeal, une série à voir ou à revoir

Coucou mes beaux kiwis !

Je ne sais pas vous, mais ici à Grenoble on est en décembre, c’est l’hiver et… j’ai un peu froid !
Alors voilà, un bon chocolat chaud, une grosse couette et une bonne série. Mon cliché de la soirée cosy d’hiver.

Une bonne série ?
Je suis allée à la Fnac il y a quelques temps pour m’en trouver une.
J’ai trainé dans les rayons et regardé un peu les différentes séries. Waw, il n’y a que l’embarra du choix ! Puis, j’ai vu les prix…
Ah bah j’ai soudainement -et malheureusement- compris pourquoi «personne» n’achetait de séries, se contentant de les pirater ou de les regarder en streaming.

Ah mais je ne me suis pas dégonflée. Je voulais ma série.
J’ai finalement choisis et acheté ma série, après environ 1h d’errance dans les allées. Je m’en suis tirée pour 50€, ce qui est très raisonnable en fin de compte.

Mon achat s’est porté sur une vieille série. Remontez près de 15 ans en arrière…
Et *Hop*, bienvenue à la maison Ally Mc Beal !
A vrai dire, c’est ma mère qui me l’a conseillé.

J’adore ! Après presque 15 ans, Ally n’a pas pris une ride !
Au cours des cinq saisons, on suit Ally et ses collègues. Tous avocats à Boston dans un cabinet de renom et complètement déjantés, on s’attache rapidement à chacun des personnages.
Léger et plein d’humour, j’ai vite était séduite.
J’ai dévoré les épisodes les uns à la suite des autres.
Est-ce que la série fait vraiment vieille ?
Non, je ne trouve pas. Ce qui l’a trahit c’est le format 4/3 et donc les deux bandes noires qui bordent les cotés dans les saisons 1, 2 et 4. C’est surprenant quand maintenant le format 16/9 s’est imposé, mais rien de perturbant non plus. On apprécie tout autant cette série !

En plus, vous y croiserez des visages familiers comme Lucy Liu, Robert Downey Jr., Barry White, Tina Turner ou encore Mariah Carey.

Et vous mes kiwis jolis, vous connaissez Ally Mc Beal ? Quelles sont vos séries favorites ?

– Sarah

IMG_7207 IMG_7209 IMG_7210 IMG_7212